NaturalSwiss =
l'expert de la digestion
Eva MacPherson Auteur: Eva MacPherson Ernährungsberaterin

Vitamines I Les petites molécules ayant grand effet

Pour leur fonctionnement optimal, nos cellules nécessitent un apport constant et quotidien en vitamines,co-facteurs essentiels de l’assimilation des nutriments trouvés dans nos aliments. Désintoxication, assimilation,construction, reproduction font partie intégrante de la vie cellulaire et tous nos dysfonctionnements tels que l’épuisement, le stress et la maladie sont essentiellement liés à des carences en vitamines.

Qu’est-ce que les vitamines ?

vitamines 1Les vitamines sont de minuscules composés organiques que l’on trouve en petite quantité dans nos aliments et sont essentielles au bon fonctionnement de notre corps, notre organisme étant incapable de les synthétiser, (hormis la vitamine D3 produite sous l’action du soleil sur la peau,la vitamine B2 et la vitamine K). Il est impératif que nous puissions trouver des vitamines dans notre alimentation. Mais la dégradation de la qualité de notre alimentation moderne nous contraint à nous tourner vers une complémentation alimentaire pour pallier aux carences multiples rencontrées dans la population.

C’est au chimiste polonais Casimir Funk, qui découvrit la thiamine ou vitamine B en 1911 que l’on doit ce terme de Vitamine „indispensable à la vie”.

Nous connaissons aujourd’hui une vingtaine de vitamines, chacune ayant des fonctions précises et aucune ne pouvant se substituer à une autre.
Dans l’organisme, de nombreuses réactions nécessitent la présence de plusieurs vitamines et l’insuffisance de l’une d’elles peut gêner le fonctionnement des autres.
On les désigne par des Majuscules (ADEK) parfois complétées d’index.Elles sont parfois connues sous leur nom scientifique comme le rétinol pour la vitamine A ou encore l’acide ascorbique pour la vitamine C.

Elles sont divisées en deux groupes liésà leurs caractéristiques physiques et à la nature de leur dissolution dans l’organisme

  • Les vitamines hydrosolubles dissoutes dans l‘eau (Groupe B et C)
  • Les vitamines liposolubles dissoutes dans les graisses : (A,D,E,K)

8 vitamines appartiennent au groupe complexe des vitamines B : thiamine (B1), riboflavine (B2), niacine (B3), acide pantothénique (B5), pyridoxine (B6), biotine (B7), folates (B9) et cobalamine (B12).

Nous y classons aussi les provitamines (précurseurs des vitamines) qui n’ont pas d’effet physiologique en soi mais que l’organisme humain peut transformer en vitamines. Ainsi par exemple la provitamine de la vitamine A est le bêta-carotène.

L’importance des vitamines

Les vitamines sont indispensables àl’organisme car rien d’autre ne peut les remplaçer. Elles favorisent les processus métaboliques et transforment l’aliment consommé en énergie tout en accélérant les processus biologiques. Elles font partie intégrante de notre sang, de notre peau et de nos os, mais participent également àl’élimination des matières toxiques du corps. Notamment de celles issues de l’environnement pollué qui pénètrent dans notre organisme.

Elles n’ont pas de contenu calorique ni de valeur énergétique, en revanche, elles sont les composants les plus importants des enzymes sans lesquelles les processus biochimiques de l’organisme ne pourraient pas se réaliser.

On ne peut même pas imaginer la vie sans enzymes et vitamines. Par conséquent, nous pouvons affirmer sans exagération que leur importance est vitale.

Le manque de certaines d’elles peut mener àl’hypovitaminose ou même á l’avitaminose ce qui peut produire des troubles biochimiques. Il y a quelques siecles, ces insuffisances avaient des conséquences graves comme des maladies ou la mort. En-voilá quelques exemples connus : le scorbut (manque de vitamine C), la pellagre (manque de vitamine B3), le béribéri (manque de vitamine B1), l’anémie pernicieuse (manque de vitamine B12), le rachitisme (manque de vitamine D3).

Même si la population occidentale ne souffre plus de nos jours d’avitaminose, le déséquilibre métabolique y est néanmoins très répandu. C’est parce que l’absorption des éléments nutritifs diffère en fonction du mode de vie et de l’âge, que chacun nécessite des composants alimentaires individualisés Quand un haut niveau d’énergie est requis, lors de la pratique d’un sport intensif par exemple, un apport en vitamine peut être recommandé.Mais il convient d’être prudent car un dosage mal adapté peut être nuisible à l’organisme.

La meilleure source de vitamines se trouve dans les aliments.

Les vitamines d’origine naturelle sont issues d’aliments comme la viande, les volailles, le poisson, le lait et les laitages, les oeufs (surtout le jaune d’oeuf), les huiles végétales (surtout celles pressées à froid), les légumineuses, les céréales complètes et les aliments fabriqués avec celles-ci, les fruits et les légumes. On trouve le plus de vitamines dans les aliments suivants :

  • pyridoxine (vitamine B6) foie, poisson, soja, germe de blé, noix, miel, banane, épinard, avocat, céréales complètes et volailles.
  • folates (vitamine B9) germe de blé, foie, chou frisé, épinard, salade, laitue, concombre, céréales complètes, brocoli, chou fleur et jaune d’œuf.
  • cobalamine (vitamine B12) les abats – surtout le foie -, le jaune d’oeuf, le poisson, le lait et les laitages fermentés comme le yaourt, le képhir ou le fromage blanc.

De quelle quantité de vitamines avons-nous besoin pour rester en bonne santé ?

L’apport journalier recommandé dépendant de l’âge, du sexe, des besoin énergétiques selon l’activité, du mode de vie et du fonctionnement métabolique. Les apports en vitamine doivent être individualisés le plus précisément possible.

Bien qu’il soit impossible de définir avec exactitude les taux de vitamines que nécessite chacun, il existent des tableaux qui donnent les apports moyens de certaines vitamines. Ces tableaux sont régulièrement mis à jour et complétés avec de nouvelles données si le besoin se présente.

L’apport journalier recommandé (ARJ) est une quantité déterminée suivant une estimation approximative se basant sur les besoins en vitamines nécessaires pour le développement normal des enfants en bonne santé ainsi que pour la prévention des carences en micro-éléments nutritifs. Donc l‘ARJ propose des apports standards qui permettent d’éviter les maladies résultant de carences en vitamines. En revanche ces apports ne sont pas forcément optimaux. Pour définir une optimisation adaptée, il faut considérer non seulement les besoins spécifiques et personnels d’une personne donnée mais aussi plusieurs autres facteurs. Ces facteurs sont liés entre autres aux troubles métaboliques, à un stress élevé ou à différentes pathologies.

Le besoin de substances nutritives est multiplié dans certaines tranches d’âge :

  • chez les adolescents ;
  • chez les femmes enceintes ou qui allaitent ;
  • chez les personnes de plus de 60 ans, dont le fonctionnement du processus d’absorption n’est plus satisfaisant ;
  • chez les personnes qui subissent une forte pression professionnelle comme les chefs d’entreprises, les businessmen ou les sportifs de haut niveau ;
  • dans certaines situations de la vie, comme par exemple lors de passages de vie difficiles, de stress, de maladies ou encore d’opérations chirurgicales et de convalescence.

Nous pouvons considérer les ARJ comme doses minimales nécessaires pour un fonctionnement normal tandis que des doses supérieures favorisent un état de santé optimal.

Pourquoi introduire plutôt des vitamines d’origine naturelle ?

Il est bien connu que dans la plupart des cas, l’origine des ingrédients sont d’une une grande importance. La majorité des spécialistes affirment que ce sont les compléments alimentaires composés d’extraits de produits naturels riches en certaines substances et non des ingrédients chimiques qui sont les plus efficaces parce que totalement biodisponibles. En effet :

  • L’organisme humain accueille, métabolise et intègre idéalement les substances naturelles.
  • Les substances synthétiques ne contiennent pas d’éléments facilitant l’absorption et l’utilisation intégrale des nutriments.
  • Les substances naturelles contiennent des enzymes, des coagulants naturels, des flavonoïdes et de nombreux autres composants qui potentialisent leurs effets. Elles n’ont pas d’effets secondaires et ne se déposent pas inutilement dans l’organisme. Elles se trouvent uniquement dans la nature (dans les légumes, plantes médicinales, épices, etc.).

A l’institut Carl Rhenborg, centre de recherche américain dédié à la nutrition, on a testé la différence d’effet entre l’acide ascorbique (vitamine C) synthétique et celui d’origine végétale. Les scientifiques ont constaté que l’efficacité de l’acide ascorbique ne dépend pas de l’origine de la substance mais du faitque, dans les fruits ou légumes en contenant, d’autres composants(mais du fait que les fruits ou légumes contiennent d’autres composants) – comme les flavonoïdes, phénols, stérols, acides organiques et d’autres substances organiques – potentialisant l’action de l’acide ascorbique et augmentant l’effet de la vitamine C dans l’organisme. C’est leur richesse en flavonoïdes et vitamine C (acide ascorbique), qui permet aux extraits de cerise acerola et de cassis, de traverser facilement les membranes cellulaires. De plus, les flavonoïdes préviennent l’inflammation telle que celle produite quand le sang devient moins fluide et charrie des toxines, et des minéraux inorganiques (arthrose, hémorroïdes, hématomes fréquents. par exemple) En les combinant avec la vitamine C, on peut augmenter la contractilité des capillaires, effet non actif lors de la prise de vitamine C seule.

Lors de l’utilisation de la vitamine C sythétique, il est plus avantageux d’utiliser plutôt l’ester de la vitamine C ou l’ascorbate de calcium. Ce sont les variantes les plus efficaces de la vitamine C car elles ne provoquent pas de brulûres gastriques. Néanmoins, ne négligons pas la consommation des fruits contenant des flavonoïdes.

Le foie, gardien de différentes vitamines

De part ses capacités de réserve, le foie peut stoker pendant une certaine durée les vitamines solubles dans la graisse.
Dans quelle mesure l’organisme peut-il former de telles réserves ? Selon les ouvrages spécialisés :

  • vitamine A durant 1-2 années
  • vitamine E durant 3-5 années

En effet, les vitamines solubles dans l’eau, notamment la vitamine C et la vitamine B ne peuvent pas être stockées dans l’organisme. Une bonne partie de ces vitamines sont éliminées par les urines et la rétention de celles-ci varie de 2 à 14 jours selon estimation dans l’organisme.
Seules les vitamines suivantes ont une durée de vie plus longue dans l’organisme :

  • Vitamine B9 (folates) : 3 – 4 mois
  • vitamine B12 (cobalamine) : 2 – 5 années

Il paraît donc logique qu’une surconsommation durable de ces vitamines puisse être nuisible pour l’organisme.

Consommez-vous suffisemment de vitamines ?

Grâce au test suivant, vous saurez rapidement si la nourriture que vous consommez contient suffisamment de vitamines pour répondre aux besoins physiologiques de votre organisme

  1. Mangez-vous plutôt des aliments tout préparés, mangez-vous à la cantine, en restauration rapide ou au restaurant ?
  2. Etes-vous végétarien ?
  3. Suivez vous souvent des régimes ?
  4. Fumez vous, ou buvez-vous plusieurs verres d’alcool par jour ?
  5. Etes-vous souvent stressé ?
  6. Etes-vous sous traitrement médical régulier ?
  7. Etes-vous souvent enrhumé ?
  8. Avez vous été récemment malade ?
  9. Etes vous souvent épuisé ?
  10. Vous explosez-vous au soleil régulièrement ?

Evaluation : Plus vous avez de réponses positives, plus votre carence en vitamine est vraisemblable Si vous avez répondu oui plus de trois fois, il est souhaitable que vous introduisiez des compléments alimentaires dans votre alimentation.

Tableau récapitulatif des vitamines

Vitamine
AJR*

Les signes avertisseurs de carence en vitamine

Les meilleures sources naturelles en vitamines

Vitamines solubles dans la graisse

A
rétinol
1 mg
beta-carotène
6 mg

Troubles de la vue, assèchement de la conjonctive et de la cornée, insuffisance de liquide lacrymal, assèchement de la membrane muqueuse des parties génitales.
Chez les enfants troubles du développement osseux et anomalie du développement de la machoire

Huile de poisson, poisson, abats (foie), jaune d’oeuf, beurre, lait, fromage, carotte, laitue, épinard

D
calciférol
0,01 mg

Vue courte, perte et et infections dentaires, faiblesse musculaire, gonflement des articulations du genou et des bras, irritabilité, dysfonctionnements nerveux, déprime

Hareng, maquereau, saumon, sardine thon (et leurs abats, graisse et chair)

E
tocophérol
15 mg

Troubles de la vue, peau sèche, relachée, baisse de régime, fatigabilité, inflammation du système digestif, stérilité, maladies cardiaques, taches hépatiques ou de vieillesse, Cicatrisation problématique

Huiles végétales pressées à froid, épinard, céréales complètes, lait, germes de blé, beurre, noix, jaune d’oeuf

K
phylloquinone
0,5 mg

Troubles digestifs intestinaux, saignements, cicatrisation difficile, saignements de nez, fatigabilité, problemes de règles

Epinard, laitue, choux, brocoli, foie de porc ou de boeuf, jaune d’oeuf

Vitamines solubles dans l’eau

B1
thiamine
1,5 – 2 mg

Perte de la capacité de concentration, nervosité, état de déprime, troubles du sommeil, perte d’appétit, troubles cardiaques, constipation, respiration difficile, démangeaison aux aisselles et aux pieds

Abats, viande de porc, jaune d’oeuf, tomates, choux, chou-fleur, brocoli, légumineuses, céréales

B2
riboflavine
1,7 mg

Langue rouge et enflammée, petites fissures aux coins des lèvres, sensation de sable dans les yeux, photosensibilité, lèvres gercées, cheveux gras, chute de cheveux, nausées, troubles du sommeil, état de déprime, problemes urinaires, démangeaisons vaginales

Viande et produits à base de viande, abats, lait et laitages, céréales, produitsà base de céréales completes, jaune d’oeuf, noix, grains

B3
niacine
20 mg

Fatigabilité, faiblesse musculaire, perte d’appétit, lésion de la peau, mauvaise haleine, lèvres gercées, distraction, maux de tête, état de déprime, sensibilité des gencives, vomissement

Viande, poisson, volaille, légumes, levure de bière germes de blé

B5
acide pantothénique
10 mg

Douleurs articulaires, articulations rigides, chute de cheveux, blanchiment précoce des cheveux, petites fissures aux coins des levres et des yeux, rigidité, crampes aux pieds et aux mains, irritabilité, constipation

Foie, reins, céréales complètes, son, gelée royale, légumes, jaune d’oeuf

B6
pyridoxine
2,2 mg

Etat de déprime, fatigabilité, nervosité, irritabilité, chute de cheveux, petites fissures aux coins des lèvres et des yeux, troubles de la circulation sanguine, relâchement des mains et des pieds, faiblesse musculaire, baisse de la capacité de concentration

Foie, poisson, soja, germes de blé, noix, banane, épinard, avocat, céréales complètes, volaille

B7
biotine
0,2 mg

Nervosité, irritabilité, peau sèche ou trop grasse, chute de cheveux et pellicules, membrane muqueuse grise dans la bouche et sur le larynx, relâchement, douleurs musculaires, état de déprime, fatigabilité

Abats, viande des animaux jeunes, levure, jaune d’oeuf, soja, noix, aliments à base des céréales complètes, son, riz complet

B9
folates
0,4 mg

Fatigabilité, inquiétude, troubles du sommeil, manque de joie de vivre, troubles de développement et de la digestion, inflammation de la langue et de la muqueuse buccale, lèvres fissurées, blanchiment précoce des cheveux, anémie

Germes de blé, foie, chou frisé, épinard, laitue, concombre, grains de soja, céréales complètes, brocoli, choux-fleur, jaune d’oeuf

B12
cobalamine
0,003 mg

Nervosité durable, déprime, crampes dans les mains et pieds, problèmes de marche, bégaiement, inflammation de la bouche, peau malodorante, problèmes des règles

Abats – surtout foie, jaune d’oeuf, poisson, lait, laitages fermentés

C
acide ascorbique
100 mg

Saignement gingivaux, grippe fréquente, tendance inflammatoire des muqueuses, veines, hémorroïdes, surpoids, déficience nerveuse, troubles de la vue, chute de cheveux

Agrumes, cassis, fraises, kiwi, paprika, tomates, brocoli, choux, fruit d’églantier

Il ne faut pas consommer une vitamine isolée en grandes quantités. Pourquoi ?

Parce que les vitamines fonctionnent en se complétant mutuellement et en potentialisant leurs effets. L’introduction de vitamines ou un apport de vitamines déséquilibré – soit une quantité différente de vitamines – peut provoquer des troubles métaboliques ou des problèmes d’absorption des autres vitamines, des minéraux et également d’autres nutriments importants.

Certaines sortes de vitamines B ne se trouvent pas séparément dans les produits naturels mais uniquement accompagnées par d’autres. La vitamine B est ainsi présente dans la nature depuis des millions d’années. Ses diverses formes agissent différemment lors chaque étape importante du métabolisme. C’est pour cela qu’il est déconseillé d’acheter en pharmacie uniquement la vitamine B6 pour soigner quelque chose, car toute seule elle n’a pas d’effet. Or la présence intégrale de toutes les vitamines du groupe B produisent un effet bénéfique dans l’organisme. Hors leurs effets salutaires sur le système nerveux, elles agissent aussi sur les muscles, le système digestif, la peau, les cheveux, les yeux, les lèvres et le foie.

Il est donc déconseillé de consommer des vitamines B sans prescription médicale.

Quand doit-on prendre des vitamines ?

Pour que l’organisme puisse utiliser les vitamines et compléments alimentaires de manière optimale, il est recommandé de les choisir en fonction de leur nature de dissolution : liposoluble ou hydrosoluble :

  • vitamines hydrosolubles (B et C) entre deux repas, ou peu après le repas. Jamais à jeun, nijusteavant le repas ou le coucher du soir.
  • vitamines liposolubles (A, D, E, K) et graisses insaturées (omega-3, omega-6) meilleure efficacité : 1heure et demie avant le repas.

Comment s’orienter lors du choix des vitamines et compléments alimentaires ?

  1. La prise d’un complexe de vitamines B est intéressante non seulement en cas de problèmes de peau mais aussi dans d’autres cas.
    Les sources les plus courantes sont les germes de céréales, le son de céréale ou de riz et la mélasse de sucre. A cause de l’élimination de ces substances lors des processus de raffinage alimentaire, la majorité de la population humaine souffre de carence en vitamine B. Cela a des effets nuisibles et met en danger notre santé, car les effets bénéfiques des vitamines B couvrent un large spectre.
    Elles sont indispensables pour la transformation des saccharides en glucose et énergie alimentaire
    Elles ont un rôle important dans le métabolisme des graisses et des protéines. Certaines d’entre elles influencent les processus se déroulant dans le foie, les yeux, la peau et les cheveux.
    Elles stimulent l’activité du système immunitaire et nerveux.
    Elles favorisent le développement et la division cellulaires y compris celle des globules rouges qui aident à anticiper l’anémie.
    Par conséquent nous pouvons affirmer que le manque des vitamines B est présent dès que l’organisme ne fonctionne plus normalement.
  2. Nous avons recours à la consommation élevée de vitamine C quand nous envisageons affronter la grippe.
    Le mieux c’est de la prendre sous sa forme naturelle avec des flavonoïdes. Il est conseillé de consommer la vitamine C répartie en plusieurs doses durant la journée. Quelle quantité prendre ? Selon les recommandations de la Fondation pour la Vitamine C,lors d’un rhume ou d’autres maladies bactériennes similaires, ainsi qu’en début de grippe, il faut prendre 500 – 1000 mg de vitamine C ou vitamine ESTER-C par heure, cette deuxième ayant l’avantage de se libérer progressivement et rester plus longtemps présent dans l’organisme. Cette substance est de pH neutre, ne produisant pas d’ennuis gastriques, ni de diarrhée issue du surplus d’acide. Si l’on est confronté à ces problèmes lors de la consommation de vitamine C ordinaire, il faut d’abord diminuer les doses, puis les augmenter peu à peu. Il faut souligner encore la nécessité d’une consommation importante d’eau (soit 2-2,5l par jour) lors d’une cure de vitamine C en grande quantité. Après chaque dose il est conseillé de manger une pomme aussi afin d’assurer une bonne source de flavonoïdes.
  3. Un apport quotidien de vitamine D est bénéfique pour tous et pas seulement en cas d’ostéoporose.
    Durant les mois d’hiver, tout le monde a besoin de remonter ses réserves en vitamine D. Et plus encore pour ceux qui utilisent des crèmes solaires filtrantes en été, puisqu’elles empêchent la production de vitamine D dans la peau ce qui entraîne de carence en vitamine D, Elle est également utile à ceux qui ne consomment pas régulièrement, à minima deux fois par semaine, des aliments naturels contenant de la vitamine D (poissons de mer – hareng, maquereau, saumon, sardines, thon).
    Un apport optimisé de vitamine D au quotidien nous permet de nous protéger de nombreuses pathologies comme l’ostéoporose ou le diabète mais également du cancer, de l’obésité, de la dépression, des problèmes rénaux et de bien d’autres soucis de santé.
  4. Un complément alimentaire idéal doit contenir un complexe de substances antioxydanteset désintoxifiantes ensynergie (vitamine A/béta-carotène, vitamine C, vitamine E, flavonoïdes) les l’ARJ en vitamines de ce complément doivent se situer autour des 100% De ce point de vue Detox Vital est un complément alimentaire optimal.

Pourquoi choisir Detox Vital ?

Les matières toxiques déposées dans l’organisme pénalisent l’utilisation des vitamines et des minéraux indispensables à l’organisme ce qui altère la capacité de résistance de ce dernier. Les métaux lourds et d’autres substances toxiques engendrent la production de radicaux libres dans l’organisme. Les radicaux libres sont des molécules qui se multiplient rapidement, attaquant et endommageant les membranes et tissus cellulaires. Les résidus, matières toxiques, matières chimiques, « la mal bouffe » le tabagisme et le stress contribuent tous à la formation des radicaux libres. Il est primordial de fournir quotidiennement à notre organisme des antioxydants efficaces en quantité optimale.

Detox Vital :

  • Est un mélange efficace de toutes les vitamines et minéraux indispensables (excepté le fer) qui s’attachent systématiquement aux enzymes, acides aminés et nutriments d’origine végétale en faveur d’une efficacité maximale.
  • Aide à ressourcer l’organisme avec les éléments nutritifs nécessaires au fonctionnement adéquat du système immunitaire, assurant l’efficacité optimale des vitamines, minéraux, enzymes, acides aminés et autres nutriments vitaux.

vitamine A, vitamine B1, vitamine B2, vitamine B3, vitamine B5, vitamine B6, vitamine B7, vitamine B9, vitamin B12, vitamine C, vitamine D, vitamine E, vitamine K

Nos produits recommandés

Suivant votre historique des recherches nous vous recommandons les produits suivants.
Swiss Probiotix

Swiss Probiotix

Par le biais de 8 milliards de bactéries, il assure la flore intestinale saine, donne la base du système immunitaire fort et protège en même temps notre système intestinal.

33 €
Détails
Mettre dans le panier
ToxiClean kapszula

Capsule ToXiClean

Il aide l'organisme à éliminer les métaux lourds les plus dangereux, tout en désintoxiquant le sang, le foie, les reins et d'autres organes.

33 €
Détails
Mettre dans le panier
Parasic Jr.

Parasic Junior

Parfaite solution pour débarrasser nos enfants des parasites. En outre d'être très efficace, le Parasic Jr. est une liquide extrêmement délicieuse, populaire parmi les enfants.

33 €
Détails
Mettre dans le panier
NaturalSwiss =
Livraison: Au total:
0
0