Parasites dans l’appendice

Les spécimens adultes du ver fouet (Trichuris trichiura) peuvent atteindre jusqu’à 5 cm de longueur. La partie antérieure de leur organisme est de forme ovale et épaisse, tandis que la partie postérieure prend une forme de long fil. Ils parasitent les tissus et s‘enfouissent dans les couches de la muqueuse de l’appendice et du côlon laissant la partie épaisse de leur corps dépasser dans l’intestin. Ces vers sont responsables d‘une maladie chronique du système digestif : la trichocéphalose. Souvent, ils se nichent dans la muqueuse de l’appendice, ce que nous montre l’enregistrement vidéo de l’examen endoscopique de l’appendice et du côlon d’un patient.

Parasites dans l’appendice

Parasites dans l’appendice 1:02

Les spécimens adultes du ver fouet (Trichuris trichiura) peuvent atteindre jusqu’à 5 cm de longueur. La partie antérieure de leur organisme est de forme ovale et épaisse, tandis que la partie postérieure prend une forme de long fil. Ils parasitent les tissus et s‘enfouissent dans les couches de la muqueuse de l’appendice et du côlon laissant la partie épaisse de leur corps dépasser dans l’intestin. Ces vers sont responsables d‘une maladie chronique du système digestif : la trichocéphalose. Souvent, ils se nichent dans la muqueuse de l’appendice, ce que nous montre l’enregistrement vidéo de l’examen endoscopique de l’appendice et du côlon d’un patient.

Les parasites vivant dans l’estomac

Les parasites vivant dans l’estomac 1:02

Les statistiques sont inquiétantes. Elles montrent qu’en Amérique, une personne sur trois vit avec des parasites dans son système digestif. Leur présence est démontrée par les enregistrements de gastrofibroscopie qui ont été faits lors d’un examen endoscopique chez un malade dont l’estomac a été attaqué par des parasites. L’enregistrement vidéo permet d’apercevoir un bon nombre de vers mobiles accrochés à la muqueuse gastrique.

Vers mobiles dans le côlon

Vers mobiles dans le côlon 1:02

Certains vers, de par leur forme ou leur taille, peuvent bloquer les intestins, ce qui perturbe le péristaltisme et occasionne généralement une constipation. C’est ce que nous montre un examen endoscopique réalisé sur un patient. L’enregistrement de la coloscopie montre dans un côlon sain le mouvement continu dans des directions différentes d’un long parasite. À la fin la séquence, on voit que le médecin saisit habilement le corps du parasite dans une boucle et l’extrait hors de l’intestin.

Ténias dans l’intestin

Ténias dans l’intestin 1:02

Les ténias sont des vers parasites à corps plat qu’on peut observer dans cette vidéo enregistrée lors d’une endoscopie. Le ténia mature est un parasite intestinal trouvés chez les mammifères – y compris chez l’homme – qui se cramponne à la muqueuse de l’intestin grêle à l’aide de sa tête (appelée scolex) qui se situe à l’extrémité antérieure de son organisme. Le scolex est pourvu de crochets ou de ventouses. Les ténias n’ont pas de bouche ; l’absorption des aliments se fait au travers de leur corps. L’organisme de l’hôte est endommagé par le fait que les crochets et les ventouses irritent la muqueuse intestinale. En outre, les déchets émis par ces vers contiennent des toxines qui irritent le système nerveux central. Il faut d’ailleurs savoir que l’’irritabilité et la nervosité sont souvent causées par des parasites, qui envahissent le corps. À la fin de l’enregistrement, nous pouvons voir la capture et l’évacuation du parasite. Cependant, cet acte chirurgical ne permet pas de se débarrasser définitivement des parasites ! En effet, le corps d’un ténia adulte est formé de segments et ces segments mûrissent progressivement (le nombre de ces segments peut s’élever jusqu’à 1000 voir 2000 !). Les ténias sont habituellement hermaphrodites et leurs organes génitaux se multiplient par segment, dans lesquels les œufs se développent également. Il suffit donc qu’un seul segment reste dans l’organisme pour que le développement du vers et la production de ses œufs ne s’interrompent pas.

Cancer du côlon avec des hémorroïdes

Cancer du côlon avec des hémorroïdes 1:02

Les premiers enregistrements de l’examen endoscopique représentent des hémorroïdes externes, puis internes. Par la suite, nous pouvons observer l’image endoscopique d’un cancer rectal qui s’est formé en raison de la croissance anarchique des cellules qui recouvrent la surface intérieure du rectum.

Un côlon sain

Un côlon sain 1:02

Coloscopie (enregistrement vidéo fait par le Dr Julio Murray-Saca). Image endoscopique de l’intérieur du gros intestin transverse (côlon). La muqueuse intestinale est lisse. La section transversale triangulaire de l’intestin est due aux muscles, qui poussent la nourriture digérée tout au long du tube digestif grâce à leur contraction.

Côlon avec diverticules et polypes

Côlon avec diverticules et polypes 1:02

Cette vidéo de la coloscopie montre un polype sur la gauche : un bourrelet ressemblant à un champignon. Nous pouvons ensuite apercevoir sur le côté droit de la paroi intestinale des ouvertures qui mènent dans des diverticules. Certains d’entre eux contiennent un dépôt jaunâtre. Quand la pression se fait trop importante dans l’intestin (et tout particulièrement dans la partie gauche) en raison de selles trop dures, des diverticules multiples se forment et des hernies se développent sur ses parties fragilisées.

Nettoyage des diverticules

Nettoyage des diverticules 1:02

C’est la nourriture non digérée et bloquée dans les diverticules qui provoque des putréfactions très souvent responsables d’inflammations. Les diverticules enflammés s’infectent, et peuvent parfois éclater. La vidéo montre le nettoyage d’un diverticule lors d’un examen endoscopique : une quantité incroyable de déchets d’aliments non digérés doit être enlevée.

Ablation des polypes du côlon

Ablation des polypes du côlon 1:02

La sollicitation mécanique répétée de l’intestin, aussi bien que les nodules enflammés provenant de la constipation, sont à l’origine la formation de polypes. Ils peuvent devenir pathologiques avec le temps et provoquer un cancer du côlon. Par conséquent, leur suppression en temps opportun est cruciale. Sur la vidéo, nous pouvons observer un bourrelet similaire dans sa forme à un champignon, puis son ablation après un examen endoscopique.

Cancer du côlon

Cancer du côlon 1:02

Vidéo de coloscopie fait par le Dr Julio-Murray-Saca. La cavité de l’intestin est remplie par une tumeur qui provient de la croissance cellulaire incontrôlable d’un polype. La tumeur est liée à la paroi inférieure interne de l’intestin par une mince languette. Les symptômes de la maladie sont : la constipation ou la diarrhée, des selles sanglantes, des douleurs abdominales. Si elle est détectée à temps, l’ablation chirurgicale immédiate de la partie atteinte de l’intestin peut sauver la vie.

Articles au total:
0