Eva MacPherson Auteur: Eva MacPherson Diéteticienne

NaturalSwiss =
l'expert de la digestion

Syndrome de l’intestin irritable: quelles sont les causes et comment traiter ?

Si la maladie est négligée, les symptômes peuvent s'aggraver

Le syndrome de l’intestin irritable (SII) est un trouble fonctionnel chronique du tractus gastro-intestinal et est l'une des maladies gastro-intestinales les plus fréquemment diagnostiquées. Son traitement n’est pas réalisable uniquement par médicaments, mais il y a plusieurs méthodes naturelles pour soulager les symptômes.

Le syndrome de l’intestin irritable (SII) produit plusieurs symptômes qui sont très difficiles à vivre, la maladie représente un véritable fardeau psychologique à la personne atteinte de ce trouble intestinal. La maladie, accompagnée de douleurs abdominales importantes, est difficile à traiter, sa thérapie est particulièrement complexe. Il s’agit d’une maladie chronique et récurrente, il est donc préférable de chercher les méthodes naturelles pour échapper ou diminuer aux risques du traitement médicamenteux.

Qu'est-ce que le SII ?

La cause du syndrome est actuellement inconnue. On pense qu'il est une conséquence d'un manque de communication entre le système nerveux central et le tractus intestinal. Le terme « irritable » suggère que derrière des symptômes on trouve un fonctionnement altéré et anormal du tractus intestinal. Dans ce cas, des maux d'estomac, l’inconfort abdominal se produit, qui est accompagné de ballonnements et de convulsions. Il s’agit d’un problème au niveau du gros côlon qui se traduit par des troubles de transit. La prévalence du SII est d’environ 10% chez la population européenne. Le SII est plus fréquent chez les femmes, deux fois plus que chez les hommes. Derrière la maladie, on peut trouver comme déclencheur le stress, la tension, l’allergie alimentaire, les diverses infections, l’alimentation inappropriée, les changement hormonaux ou la prise des médicament (particulièrement antibiotiques).

La maladie peut se développer à tout âge, mais les premiers symptômes apparaissent à l'âge entre 20 et 30 ans, Les symptômes de la plupart des gens changent avec le temps. Chez certaines personnes ils peuvent s'améliorer, tandis que chez autres ils s'aggraver.

Quelles sont les principales raisons du SII ?

La cause du syndrome du côlon irritable est actuellement inconnue. On pense qu’il résulte d’une combinaison de mouvements gastro-intestinaux (GI) anormaux, et d’une perturbation dans la communication entre le cerveau et le tractus gastro-intestinal. ISS-D est le syndrome du côlon irritable avec diarrhée prédominante.

Quels sont les symptômes ?

En cas de SII, les intestins deviennent sensibles, il y a une altération au niveau de défécation, une diarrhée ou une constipation récurrente peut se manifester. Les symptômes peuvent inclure des crampes intestinales et d'estomac, des nausées, l’apparition du mucus dans les selles à plusieurs reprises. Si les symptômes restent négligés, ils auront tendance à s'aggraver au fils du temps. Un saignement dans les selles peut apparaître, les crampes peuvent se perpétuer et l’inflammation chronique du tube digestif peut se manifester.

La douleur abdominale comme principal symptôme de la maladie

La douleur abdominale chronique ou aiguë constitue également un symptôme principal. Le sentiment de plénitude gastrique, les crampes douloureuses, les nausées, les maux de dos, et la faiblesse peuvent être également les signes d’alerte. Le côlon irritable cause également de fatigue chronique et l'anxiété. Ces symptômes compromettent la qualité de vie tout en provoquant une dépression ou une léthargie chez le malade.

Il est bon de savoir que la présence de divers parasites et leurs œufs peuvent également produire des symptômes qui ressemblent à ceux du SII, il est donc essentiel de réaliser l’examen des selles, pour exclure la contamination parasitaire. La réalisation des tests d'allergie alimentaire peut également être nécessaire, car les symptômes de certaines intolérances alimentaires et allergies peuvent être confondus avec ceux de syndrome de l’intestin irritable. Un examen endoscopique est justifié chez les personnes (jeunes aussi) ayant antécédent de cancer du côlon, étant donné que les deux maladies ont des symptômes communs.

Le SII peut-il causer de la fatigue ? La fatigue chronique est un symptôme courent du SII qui se manifeste souvent avec d’autres symptômes désagréables tels que les troubles gastro-intestinaux, alternance constipation-diarrhée et l’anxiété. Ces symptômes nuisent considérablement à la qualité de vie.

Comment faire le diagnostic ?

En plus d’un examen de gastro-entérologie classique, d’autres examens supplémentaires comme une échographie ou une coloscopie peuvent être nécessaires. Pourquoi faut-il réaliser ces examens ? Pour s’assurer qu’il n’y a pas de troubles organiques du système digestif plus préoccupants tels que des maladies inflammatoires des intestins, des troubles de la digestion et de l’absorption, une maladie cœliaque, des maladies du pancréas, etc. Une diarrhée ou une constipation chronique peuvent signifier d’autres maladies sévères, tels que la diverticulose, voire le cancer.

Est-ce que le SII peut se guérir ?

L’apparition de la maladie peut durer de 2 à 4 jours, ensuite les symptômes peuvent s’atténuer ou disparaître complètement. Les signes et les symptômes varient considérablement d’une personne à l’autre. Ils sont souvent semblables à d’autres maladies.

Intestin irritable et traitement

Plusieurs recherches ont établi que la constitution de la flore intestinale des malades ayant les symptômes du SII change, et que la flore intestinale influence directement le fonctionnement de certains organes.

Quand le nombre des bactéries probiotiques diminue, les processus cérébraux – et ainsi le comportement – diffère du normal. L’état de la flore intestinale a un effet non seulement sur la digestion, mais également sur la santé mentale, et une flore intestinale abîmée peut mener au développement de nombreuses maladies. La flore intestinale joue un rôle important dans la régulation de la digestion, dans le fonctionnement efficace du système immunitaire, tandis que la perturbation au niveau de son équilibre peut générer des maladies mentales telles que la dépression, l’angoisse et la crise de panique.

Si le taux de bactéries probiotiques diminue dans le côlon, des troubles digestifs se manifestent. L’absorption devient inefficace, la membrane muqueuse s’abîme, tandis que le péristaltisme – ayant un rôle-clé du point de vue du SII – devient également anormal. Plusieurs recherches ont établi que la constitution de la flore intestinale des personnes souffrant du SII change négativement si la présence des bactéries probiotiques est réduite dans l’organisme.

assurer la quantité appropriée des bactéries probiotiques est l’un des moyens du traitement efficace

Après l’établissement du diagnostic, la modification de la proportion des colonies bactériennes constituant la flore intestinale peut efficacement traiter la maladie provoquant le ballonnement, les crampes et ses douleurs abdominales, de l‘inetstin et de dos. Cela s’explique par le fait qu’en cas d’une diminution du nombre des colonies de bactérie probiotique dans le côlon, des troubles digestifs apparaissent. L’absorption devient inefficace, la membrane muqueuse peut se dégrader, des problèmes de défécation se manifestent et le péristaltisme devient également anormal.

L’apport des bactéries probiotiques peut améliorer le métabolisme et les mouvements intestinaux, tout en régénérant la membrane muqueuse de l’intestin. Le rétablissement de la flore intestinale a un effet bénéfique sur la digestion, il favorise l’absorption des éléments nutritifs et de diverses substances minérales telles que le magnésium et le fer. La prise simultanée des pré- et probiotiques améliore encore plus l’efficacité de la digestion. Ils contribuent à la santé du système digestifs et au bon fonctionnement du système immunitaire. La carence rend l’organisme plus vulnérable envers les divers agents pathogènes.

Une amélioration peut être également atteinte par la consommation de divers médicaments ou tisane pour intestin irritable. Cependant, il faut toujours viser à trouver des solutions naturelles.

Est-ce que la maladie peut disparaître ?

Les symptômes peuvent resurgir et s’aggraver pendant 2-4 jours, ensuite ils peuvent s'améliorer ou disparaître complètement. Les signes et les symptômes varient considérablement d'une personne à l'autre. Ils sont souvent semblables à d'autres maladies et symptômes. À long terme, en général, pour le côlon irritable il n’y a pas de guérison complète.

Régime contre le syndrome de l’intestin irritable, traitement à la maison

Suivre une diète spéciale peut aider à maîtriser les symptômes du SII. Tenir un journal alimentaire peut faciliter à identifier les aliments qui provoquent les symptômes. Certains aliments sont à éviter, tels que les produits laitiers (les symptômes de l’intolérance au lactose sont similaires à ceux du SII). Certains légumes augmentent la formation de gaz, comme le chou-fleur, le brocoli, le chou, le chou de Bruxelles, les haricots. La consommation des aliments gras ou frits, de l'alcool, de la caféine et des boissons gazeuses ne sont pas non plus recommandés. Porter une attention particulière aux aliments contenant du gluten, du lactose. Éviter les oignons, les légumineuses, en général les crucifères.

La consommation des fibres aide à réduire la constipation, mais peut augmenter la formation de gaz et les crampes abdominales. Il faut éviter les aliments problématiques et adapter un régime pour prévenir le déclenchement des symptômes.

Intestin irritable ? Que manger ? Il est recommandé de manger régulièrement et sans sauter un repas. Avoir un exercice physique régulier est primordial.

Quelles sont les meilleures boissons pour les patients atteints du SII ?

Sont recommandés les jus de fruits, s’ils ne contiennent pas de sirop de glucose, les jus de légumes, le café et le thé décaféinés, ou les tisanes. Les boissons au gingembre et le lait sans lactose sont également appropriés.

Un nettoyage intestinal a souvent un effet positif chez les personnes atteintes par la maladie. Dans la majorité des cas, la douleur abdominale, les ballonnements et la constipation sont atténués. Le nettoyage des intestins peut être réalisé par la consommation des fibres, des aliments complémentaires, ainsi que par un programme de nettoyage intestinal bien conçu. Ce dernier est particulièrement bénéfique et efficace au niveau de la propreté intestinale.

Quels aliments provoquent un épisode de SII ?

Ils sont à éviter les produits laitiers, y compris le lait et le fromage (les symptômes d’intolérance au lactose peuvent être semblables à ceux du SCI) devraient être évités.) Certains légumes augmentent la production de gaz, par exemple, le chou-fleur, le brocoli, le chou, les choux de Bruxelles, il convient de les éviter. Les aliments gras ou frits, l’alcool, la caféine et les boissons gazeuses ne sont pas non plus recommandés.

Les aliments riches en fibres aident à traiter l’inflammation de l’intestin

La consommation des légumes, des fruits, de grains entiers c’est-à-dire des aliments riches en fibres favorisent la fonction intestinale. Ils absorbent l'eau dans le système digestif, facilitant ainsi le transit intestinal. Pour faciliter leur digestion il est recommandé de les cuire à la vapeur. Au lieu de la viande, privilégiez les poissons cuits à la vapeur ou en papillote. Évitez les aliments gras, frits et les plats préparés ou qui contiennent beaucoup d’additifs. La consommation des noisettes, des champignons frais et les agrumes est également à modérer.

Mangez en petites portions 5 fois par jour. Il est extrêmement important de préparer les plats d’une manière appropriée, évitez les aliments trop froids ou chauds et prenez suffisamment de temps pour le repas. Mâchez suffisamment chaque bouchée.

Sources :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3966170/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5444258/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_de_l%27intestin_irritable

Suivant votre historique des recherches nous vous recommandons les produits suivants.
Slim Tea
Slim Tea

Combinaison de 13 plantes choisies. Il favorise le bon fonctionnement intestinal et la défécation régulière. Sans caféine.

21.5 €
Détails
Mettre dans le panier
Programme ToxiClean
Programme ToxiClean

Utilisé conjointement avec le programme de nettoyage intestinal Clean Inside, le programme de désintoxication ToxiClean a été conçu pour augmenter le résultat de la désintoxication de vos organes internes afin de retrouver une bonne santé au quotidien.

88 €
Détails
Mettre dans le panier
Capsule ToXiClean
Capsule ToXiClean

Il aide l'organisme à éliminer les métaux lourds les plus dangereux, tout en favorisant la détox foie, des reins et du sang

28.3 €
Détails
Mettre dans le panier
NaturalSwiss =
Articles au total:
0