NaturalSwiss =
l'expert de la digestion
Eva MacPherson Auteur: Eva MacPherson Ernährungsberaterin

Quel est le syndrome du côlon irritable | Comment l'IBS se produit ?

syndrome-de-lintestin-irritable-sii 1Le syndrome de l’intestin irritable (SII) aussi appelé colopathie fonctionnelle, est l’un des troubles digestifs du petit et du gros intestin les plus rencontrés. Il n’est pas lié à un dysfonctionnement organique. C’est en fait un trouble chronique de l’évacuation du côlon. Il apparaît généralement chez les adolescents et chez les jeunes adultes. Ce syndrome toucherait statistiquement presque 10% de la population européenne et 15% de la population américaine. Deux fois plus de femmes que d’hommes souffrent du syndrome de l’intestin irritable (SII). Il est très souvent déclenché par le stress, les tensions, les allergies alimentaires, les infections, les habitudes alimentaires, les changements hormonaux et la surconsommation d’antibiotiques et de médicaments.

Qu’est-ce le SII ?

C’est l’abréviation pour le syndrome de l’intestin irritable.
Eprouvez-vous souvent le besoin d’aller aux toilettes en ayant rarement la sensation d’avoir vidé vos intestins ? Souffrez-vous parfois ou souvent d’intolérance aux produits laitiers ? Avez-vous le sentiment, lorsque vous consommez des produits laitiers, que les ballonnements, les borborygmes empirent, et que les épisodes diarrhéiques – qui se produisent plus fréquemment – empirent également ? Ces symptômes et principalement la diarrhée s’aggravent-ils dans des situations stressantes ? Ces symptômes vous conduisent-ils aux toilettes quand par exemple, vous vous êtes levé trop tard et que vous serez donc en retard à l’école ou au travail ? Surviennent-ils de manière inattendue en découvrant le matin que votre enfant est malade ? Devez-vous vous rendre aux toilettes plusieurs fois avant de partir travailler parce que votre enfant pleure ou pour une autre raison stressante liée à la vie familiale ? Ceci vous arrive-t-il quotidiennement ? Si votre réponse à toutes ces questions est « oui », vous êtes probablement susceptible de souffrir d’un syndrome de l’intestin irritable (SII). Ceci concerne également les personnes qui souffrent de constipation. Si le principal symptôme du syndrome de l’intestin irritable est la constipation, le phénomène est généralement persistant et l’évacuation des selles est difficile même quand elle n’a lieu qu’une à deux fois par semaine. Les ballonnements douloureux et les borborygmes augmentent et plus la durée qui sépare deux évacuations est longue, plus les symptômes deviennent désagréables.

Le syndrome de l’intestin irritable est un désordre gastro-intestinal chronique qui dérègle le fonctionnement normal du côlon.

  • Il se caractérise par des douleurs de l’estomac, des ballonnements et par l’altération du fonctionnement des intestins.
  • ”Intestin irritable” – la première partie de l’expression – fait référence au dysfonctionnement de la régulation de l’intestin qui conduit à une sensitivité anormale de l’activité musculaire.
  • ”syndrome” – la deuxième partie de l’expression – du désordre intestinal fait référence à un ensemble de symptômes propres à ce désordre.

Les symptômes liés au syndrome de l’intestin irritable (SII) seront différents s’il est accompagné par des diarrhées ou pas.

Dans les cas où la diarrhée n’est pas présente, la personne peut, à l’inverse souffrir de constipation. Les symptômes suivants peuvent apparaître et sont communs aux deux formes : sensation d’indigestion, ballonnements, gargouillements, borborygmes, douleurs stomacales, gaz, crampes intestinales douloureuses, nausée, douleurs dorsales, fatigue et léthargie.

Les personnes qui souffrent du syndrome de l’intestin irritable avec de la constipation devraient utiliser régulièrement la fibre Clean Inside qui :

  • Possède une composition optimale. Elle contient des fibres solubles et insolubles de grande qualité qui sont requises pour le maintien d’un côlon en bonne santé.
  • Accompagne naturellement le processus d’évacuation – apporte un soulagement de la constipation et des hémorroïdes.
  • Est l’une des solutions naturelles les plus efficaces et les plus sûres pour améliorer durablement la constipation.

La cause des problèmes

La raison la plus banale est liée à un péristaltisme intestinal (i.e. contractions automatiques des muscles intestinaux qui propagent les aliments tout au long du tractus digestif) perturbé. Un individu en bonne santé ne ressentira que des contractions légères et régulières dont il ne sera conscient qu’au moment où il ressentira un besoin impérieux d’aller aux toilettes. Un intestin irrité présente un fonctionnement irrégulier avec une alternance entre des crampes stomacales et des contractions trop peu importantes qui provoquent des douleurs abdominales, de la constipation, de la diarrhée et d’autres désagréments. Parfois on rencontre des douleurs dorsales, de la fatigue ou des ballonnements intestinaux, mais des symptômes non corrélés avec la digestion peuvent être attribués à des allergies et également à des tensions internes selon certains experts. Le syndrome de l’intestin irritable est souvent la conséquence d’une inflammation intestinale aiguë ou d’autres maladies, tout spécialement celles qui ont été traitées avec des antibiotiques sur le long terme.

Le côlon est un organe particulièrement sensible au stress.

Les gastro-entérologues ont remarqué que le syndrome de l’intestin irritable touche souvent les personnes qui sont hyper-actives et qui doivent faire face quotidiennement à de nouveaux stimulis, nombreux et stressants. Pourquoi certains souffrent-ils de ce syndrome quand d’autres n’ont aucun problème même s’ils sont confrontés aux situations les plus stressantes ainsi qu’à des charges de travail importantes ? Tout est affaire d’individu, de la sensibilité et de la constitution de chacun. L’exigence de notre mode de vie moderne a pour conséquence une hausse des maladies chez les gens.

Un intestin trop actif ou trop paresseux

Le syndrome de l’intestin irritable se définit comme un trouble de l’évacuation. Vous êtes handicapé par une diarrhée qui dure plus d’une semaine et lors de périodes stressantes, le phénomène se détériore graduellement. L’épisode diarrhéique est généralement suivi par quelques jours de constipation. Les intestins sont paresseux et ne permettent pas l’évacuation des selles même si vous ressentez le besoin d’aller aux toilettes. Les désordres intestinaux sont typiquement accompagnés d’une sensation de lourdeur, par des crampes abdominales douloureuses et par des ballonnements (ballonnements intestinaux). Ces troubles peuvent paraître préoccupants mais en théorie, celui qui les ressent n’est pas considéré comme malade. On parle de désordre fonctionnel. Les troubles n’ont pas de causes organiques sous-jacentes, on ne peut pas parler de réelle inflammation de l’intestin ou d’atteinte à ses structures comme dans le cas d’une diverticulite, d’un cancer, etc. Pour des raisons méconnues, le transit intestinal est perturbé, parfois, il est trop rapide, à d’autres moments il est trop lent. Si vous souffrez d’une alternance de diarrhée et de constipation, de crampes intestinales douloureuses, seuls le repos, l’apaisement et le calme pourront vous soigner.

Si vous voulez lire des articles relatifs au sujet, cliquez sur les mots-clés: Nettoyage intestinal | Constipation | Désintoxication | L’un des troubles digestifs

Il est très difficile de faire un diagnostic précis.

Le syndrome de l’intestin irritable est l’un des troubles digestifs le plus difficile à diagnostiquer. Les symptômes du SII sont en partie communs avec les symptômes d’autres troubles digestifs. Certains patients attribuent à tort ces symptômes à une pancréatite chronique. En parallèle d’un examen de gastro-entérologie classique, d’autres examens auxiliaires comme une échographie ou une coloscopie sont nécessaires. Pourquoi est-il nécessaire de faire ces examens ? Pour s’assurer qu’il n’y a pas de troubles organiques du système digestif plus préoccupants tels que des pathologies inflammatoires des intestins, des troubles de la digestion et de l’absorption, une maladie cœliaque, des maladies du pancréas, etc. La diarrhée et la constipation sont également présentes lors de pathologies aussi graves que des cancers ou des maladies inflammatoires du côlon. Mais ce qui fait la différence avec ces maladies est qu’on ne trouve pas de sang dans les selles et que ce symptôme ne fait pas partie du tableau clinique de l’intestin irritable ! Le médecin doit donc d’abord exclure toutes les autres causes des symptômes, avoir obtenu des résultats négatifs aux divers examens prescris et s’être assuré que rien n’indique un autre problème de santé pour poser, clairement et en conscience un diagnostic de syndrome de l’intestin irritable.

Adopter la discipline nécessaire pour prendre soin de vous, vous garantira de bonnes chances de guérir. Même lorsqu’il y a eu diagnostic erroné ou non observance du traitement et que les symptômes perdurent depuis des années, la situation n’est pas désespérée.

Les craintes liées au fait qu’un syndrome de l’intestin irritable puisse engendrer un cancer sont largement infondées. La constipation, quand elle est associée à ce dysfonctionnement devrait devenir chronique et durer plusieurs années afin qu’un lien puisse être établi avec une augmentation du risque de cancer du côlon.

Quelles sont les solutions ?

Les modes de vie se modifiant, l’élimination du stress et les moyens d’en prendre le contrôle sont les principales armes pour prévenir le syndrome de l’intestin irritable. Faire de l’exercice régulièrement réduit le stress et améliore la fonction intestinale. Les gens confrontés fréquemment au stress devraient prendre le temps d’aller aux toilettes, de ne pas s’y laisser distraire en lisant ou en écoutant la radio ou en fumant. Il est recommandé de dormir au moins sept heures par nuit, de fractionner son alimentation en plus petites portions réparties au cours de la journée, de réduire l’ apport en graisse et d’augmenter l’apport de protéines et de fibres

  1. Une bouillote sur l’estomac, un bain chaud peuvent aider à soulager les crampes intestinales.
  2. Eviter de fumer, de boire de l’alcool ou du café pour éviter d’accélérer le péristaltisme, cause la diarrhée.
  3. Essayer de trouver quels sont les aliments qui posent problème et les retirer de son menu. Eviter de manger des nourritures épicées, frites ou grasses, des sucreries contenant du sorbitol et du mannitol qui sont responsables de ballonnements.
  4. Quand la constipation est présente, il est important de respecter l’action réflexe de l’évacuation des selles en choisissant un moment spécifique dans la journée et de s’y tenir quotidiennement – le moment idéal se situant le matin.
  5. Si des difficultés à l’évacuation se présentent, se masser fermement le bas-ventre avec le poing peut aider. Boire un verre d’eau tiède légèrement salée peut aussi être utile.
  6. Des aliments riches en fibres peuvent être utiles mais ne pas consommer d’aliments qui provoquent des ballonnements.

Ce qu’il faut manger et ne pas manger

Etes-vous angoissé à l’idée de ce que pourrait provoquer en vous l’ingestion d’une bouchée d’un quelconque aliment ? Si vous souffrez du syndrome de l’intestin irritable, vos craintes sont justifiées. Lors d’un traitement du syndrome de l’intestin irritable, il est nécessaire de modifier les habitudes alimentaires en fonction des symptômes de diarrhée ou de constipation.

Les personnes qui souffrent de diarrhée devraient éliminer tous les aliments responsables de selles molles ou de ballonnements. Avec les produits laitiers, ces aliments sont les légumineuses, les levures, toutes les pâtes et farines et les boissons gazeuses. Il convient également de réduire la consommation de fibres.

A l’inverse, avec la constipation, il est nécessaire d’augmenter la ration de fibres alimentaires. On les trouve principalement dans les céréales complètes et dans les pains faits avec ces céréales, dans les légumes, les fruits non pelés.

  • Eviter : les produits laitiers sucrés ou trop gras, le blé, les pâtisseries et tous les aliments qui contiennent beaucoup de sucre, le café, l’alcool, les fritures, les crèmes glacées, les jus d’orange et de pamplemousse, les noix, les produits instantanés et la viande rouge.
  • Il est intéressant d’ajouter ces aliments au menu quotidien : le riz complet, les yogourts enrichis avec des pro-biotiques, les légumes et les fruits, le poisson et la volaille. L’ail est également utile ; il facilite la digestion et décompose les toxines dans les intestins.

Le programme Clean Inside pour un nettoyage interne

Ce programme Clean Inside contient des fibres solubles et insolubles de grande qualité qui jouent un rôle décisif dans le maintien d’un côlon en bonne santé. C’est l’une des solutions la plus efficace et la plus sûre pour la constipation. Grâce à ses composants, on arrive à débarrasser le côlon des couches de sédiments qui s’y sont accumulées ainsi que des parasites d’une manière très complète. On observe alors un soulagement des symptômes et dans de nombreux cas, ils disparaissent tous. Ce programme est un moyen idéal de prévention, nous protégeant de nombreuses maladies. Après un nettoyage interne, c’est aussi très bénéfique d’utiliser régulièrement la fibre Clean Inside qui présente une composition d’ingrédients optimale. En parallèle du psyllium, il contient plus de quinze différents types de fibres, solubles et insolubles extraites de plantes médicinales. En l’utilisant, vous pourrez prévenir la formation de nouvelles couches de sédiments intestinaux, les diverticules et par conséquence vous éviterez aussi les inflammations du côlon plus efficacement.

Voici d’autres bonnes raisons d’utiliser Clean Inside :

  • Il accompagne le processus naturel d’évacuation tout en douceur.
  • Il apporte un soulagement de la constipation et des hémorroïdes.
  • Il procure une sensation accrue de satiété qui permet de diminuer la prise d’un surplus d’aliments producteurs d’énergie.
  • Il contribue à la perte de poids corporel.
  • Il protège la membrane muqueuse des intestins d’irritations indésirables causées par des substances toxiques et cancérigènes.
  • Il réduit le risque de cancer colorectal, d’inflammation intestinale, et de formation de diverticules.

Nos produits recommandés

Suivant votre historique des recherches nous vous recommandons les produits suivants.
Slim Tea

Slim Tea

Combinaison de 13 plantes choisies. Il favorise le bon fonctionnement intestinal et la défécation régulière. Sans caféine.

25 €
Détails
Mettre dans le panier
ToxiClean program

Programme ToxiClean

Utilisé conjointement avec le programme de nettoyage intestinal Clean Inside, le programme de désintoxication ToxiClean a été conçu pour augmenter le résultat de la désintoxication de vos organes internes afin de retrouver une bonne santé au quotidien.

80 €
Détails
Mettre dans le panier
ToxiClean kapszula

Capsule ToXiClean

Il aide l'organisme à éliminer les métaux lourds les plus dangereux, tout en désintoxiquant le sang, le foie, les reins et d'autres organes.

33 €
Détails
Mettre dans le panier
NaturalSwiss =
Livraison: Au total:
0
0