Eva MacPherson Auteur: Eva MacPherson Diéteticienne

Comment le reflux se développe-il ? | Symptômes et traitement par des méthodes naturelles

Le reflux est une maladie de civilisation

Le reflux est une maladie de civilisation qui peut toucher n'importe qui. Cependant, si on connaît les causes de la maladie et on détecte les symptômes précurseurs, on a la bonne chance d'éviter l'émergence des symptômes plus graves. Le traitement d'une maladie déjà installée peut également être réalisé par des méthodes naturelles.

Vous souffrez souvent de brûlures d’estomac ? Avez-vous un mal de gorge chronique ? Ressentez-vous de goût acide dans votre bouche ? Si l’un ou plusieurs symptômes se manifestent, il est fortement probable que vous souffrez de la maladie de reflux.

Les symptômes de la maladie de reflux - appelé reflux gastro-œsophagien, abrégé RGO - sont très désagréables. Les symptômes peuvent se manifester d’une manière atypique et on a souvent tendance de tout bagatelliser, comme en cas de brûlures d’estomac considérée un désagrément simple, mais qui peut cacher une maladie plus sévère. Les causes de la survenue de la maladie sont complexes et nombreuses mais la mauvaise alimentation est généralement un a facteur important, c’est-à-dire nous en sommes responsables.

Pourquoi le reflux se développe-t-il ?

Le reflux gastro-œsophagien est une remontée du contenu acide de l’estomac, parfois accompagné d’aliments non digérés dans l’œsophage ou jusqu’à la bouche. La maladie reflux apparaît en raison d`une régurgitation fréquente de suc gastrique dans la partie inférieure de l`œsophage. Ce phénomène survient lorsque le sphincter inférieur de l’œsophage a dû mal à fonctionner normalement. Le reflux entraîne une inflammation de l’œsophage, qui se manifeste par des sensations de brûlure et d’irritation. Avec le temps, il peut s’ensuivre des lésions à l’œsophage. À noter qu’un faible niveau de reflux est normal et sans conséquence, et l’on parle alors de reflux physiologique. La régurgitation dépend de type et de quantité d’aliment ingéré. Si le phénomène persiste, un état pathologique peut se développer. On peut dire que tout le monde rencontre des épisodes de brûlures d’estomac. Le reflux est une maladie très répandue, entre 10% et 20% de la population européenne en est touchée. Il est un fait intéressant que la population asiatique est moins touchée et il existe des groupes ethniques où la maladie est inconnue.

Symptômes de reflux

Le reflux est une maladie de civilisation

Comme déjà mentionné, la maladie peut rester asymptomatique, mais en général ce n’est pas le cas. Au début, la maladie se manifeste pars quelques symptômes typiques et au fils du temps ils se multiplient. Telle est la sensation de brûlure insupportable remontant derrière le sternum au départ de l'estomac, un mal de gorge chronique. D’autres symptômes comprennent un mauvais goût dans la bouche avec la régurgitation d’acide, les éructations et les ballonnements, une halitose, des nausées ou vomissements. Lorsque ces symptômes persistent et se manifestent quotidiennement, le niveau de vie se dégrade considérablement

Examinons maintenant plus en détail quels sont les symptômes les plus courants :

  • La sensation de brûlure derrière le sternum qui irradie vers la région interscapulaire et les oreilles

  • La sensation de brûlure et l’irritation dans l'œsophage et/ou la gorge

  • Régurgitations acides avec ou sans nourriture non digérée.

  • Haleine d’acétone.

Lorsque l’état pathologique se développe les symptômes se manifestent de plus en plus souvent, même plusieurs fois par jour.

Il n’est pas rare que le patient souffre du pyrosis atroce dès qu’il se réveille, ensuite après un bref soulagement, la brûlure s’amplifie à nouveau. Les brûlures se manifestent souvent après le coucher – le plus souvent entre minuit et 3 heures du matin. C’est pourquoi il est conseillé que la personne touchée par reflux ne mange pas 3 à 4 heures avant le coucher. Le risque est augmenté par l’activité physique effectuée immédiatement après le repas ou dans certaines positions comme penché en avant ou allongé.

Signaux précurseurs

Il peut arriver que la maladie ne soit pas accompagnée des symptômes mentionnés ci-dessus, mais il existe quelques signaux alarmants qui peuvent indiquer l’installation de la maladie :

  • Difficulté à avaler,
  • Sensation de boule dans la gorge,
  • Troubles de digestion chroniques,
  • Ballonnements persistant
  • Nausées régulières,
  • Enrouement chronique,
  • Attaques toux indues,
  • Hoquets récurrents,
  • Asthme
  • Pharyngite nasale chronique,
  • Perte de poids inexplicable
  • Fatigue chronique, léthargie,
  • Douleurs thoraciques ressemblant aux symptômes d'infarctus,
  • Otite moyenne,
  • Maux de gorge/inflammations inexplicables
  • Difficultés respiratoires,
  • Problèmes de sommeil.

Complications

Les principales complications sont l'œsophagite érosive, la sténose peptique et les ulcères qui touchent un tiers des personnes touchées par reflux. Il n’y a que 5% des malades qui ne souffrent pas des altérations organiques. Plus long la maladie se persiste plus sévères sont les conséquences. Il est donc vital d’agir.

Que faut-il éviter de manger ?

Selon une étude polonaise menée auprès de 513 participants, le RGO est plus répandu chez ceux qui consomment régulièrement des aliments gras, frits, aigres ou épicés, et qui boivent régulièrement du thé à la menthe poivrée. Selon les chercheurs, le risque est plus élevé si on ne mange que 1 ou 2 fois par jour ou on mange trop tard le soir. Plus de détails sur la recherche dans le « Gastroenterology Review ».

Quelles sont les causes ?

Le reflux est une maladie de civilisation

En plus d’un régime alimentation non approprié, certains problèmes organiques, troubles hormonaux, traitements médicamenteux prolongés peuvent contribuer à son développement. À ce dernier appartiennent notamment les préparations stéroïdiennes et les médicaments calmants. Ils exercent un effet sédatif au niveau de la partie inférieure de l'œsophage, ce qui rend plus facile la régurgitation des sucs gastriques vers l’œsophage. Mais il y a d’autres facteurs qui peuvent déclencher le reflux tels qu’une robe trop serrée, le fait de se pencher en avant ou coucher après le repas.

Derrière ce phénomène on trouve le dysfonctionnement du sphincter (anneau musculaire) qui - à l'état de repos, est totalement fermé - empêche le liquide gastrique de remonter dans l'œsophage. Dans certaines conditions son tonus diminue, ce qui permet au suc gastrique et une partie de bol alimentaire de remonter dans l`œsophage.

Flore intestinale et reflux

L'état de la flore intestinale pourrait également jouer un rôle dans le développement de la maladie. Une alimentation reposant sur la consommation des aliments faibles en fibres, bourrés d’additifs, des sodas et d’alcool et des aliments favorisant la production excessive de suc gastrique ont un rôle primordial dans l’apparition du reflux chronique. Trop manger est également un déclencheur de la maladie. En cas de régime alimentaire non approprié, l’équilibre de la flore intestinales se perturbe, le système immunitaire s’affaiblit. Ce dernier est dû au fait que 70 à 80% des cellules immunitaires se trouve dans le gros intestin, et lorsque les microorganismes pathogènes l’emportent sur les bactéries salutaires, la défense immunitaire a du mal à fonctionner correctement. Il est également à noter que les bactéries bénéfiques de la flore intestinale contribuent à la production d'enzymes digestives et de de vitamines, par conséquent, la diminution de la quantité de bactéries salutaires entraîne des troubles digestifs que aggrave les symptômes du reflux.

Il existe le reflux biliaire, quand la bile passe de duodénum à travers de l'oesophage et arrive jusqu’au pharynx. Cela est causé par la faiblesse du sphincter pylorique ou pylore qui est un anneau musculaire situé dans la partie inférieure de l'estomac.

L'obésité abdominale joue également un rôle déterminant dans l'aggravation des symptômes liés au RGO.

Le reflux est courant chez la femme enceinte, ces maux apparaissent habituellement au cours du 2e trimestre et ils peuvent s’intensifier à mesure que la grossesse progresse. Le corps de la femme subit des changements hormonaux qui, entre autres, ralentissent sa digestion, mais les mouvements du bébé y jouent également un rôle. Bonne nouvelle que le reflux disparaît en général après l’accouchement.

Quelles sont les conséquences ?

L’exposition constante à l'acide gastrique provoque une irritation chronique, qui, à long terme, entraîne - dans la partie supérieure de l'estomac, c’est-dire l'œsophagite, la gorge, ou dans la cavité buccale - une variété d'ulcères, des ecchymoses.Des problèmes de poumon peuvent également s'apparaitre. Sans traitement, cela peut être une source d'infections graves. Il peut également causer des problèmes pulmonaires car le liquide gastrique, en remontant, peut pénétrer dans les bronches et les irriter. Mais dans de nombreux cas, l’inhalation des vapeurs acides dans la cavité buccale, sans régurgitations, peut provoquer des dommages aux voies respiratoires. Le reflux peut atteindre la cavité buccale et affecter les dents et la muqueuse buccale. Par conséquent, il est très important pour toute personne qui en souffre de se brosser les dents plus souvent et les rincer - de préférence avec un rince-bouche désinfectant - aussi souvent que possible.

L'un des conséquences les plus graves du reflux est l’œsophage de Barrett causée par les acides gastriques. Avec le temps, les reflux acides causent des lésions chroniques qui modifient les cellules de l’œsophage car la muqueuse normale de l'œsophage est remplacée par une muqueuse cylindrique ressemblant à la muqueuse de l'intestin. Cette maladie constitue le principal facteur de risque de développer le cancer de l’œsophage.

Diagnostique

L'autodiagnostic peut sembler simple à partir des symptômes, mais ce n'est pas recommandé, car ils peuvent cacher d'autres maladies (par exemple les tumeurs). Si les inhibiteurs de pompe de proton, c.-à-d. des réducteurs d'acide n’ont pas un effet positif en quelques semaines, d'autres examens sont nécessaires. Le médecin peut effectuer une Endoscopie digestive haute (EDH), ainsi qu’une pH-métrie de 24 heures qui mesure le pH gastrique et fournit des informations sur la durée de chaque reflux gastro-œsophagien, Ce ne sont pas des examens agréables mais ils peuvent s’avérer nécessaires pour établir le diagnostic.

Traitement du reflux

Le reflux est une maladie de civilisation

Comme pour toutes les maladies, le meilleur traitement pour le reflux est la prévention. Il existe quelques règles d’hygiène de vie, qui favorise la prévention et mais aussi le traitement. En cas d’obésité – surtout au niveau abdominal – la perte de poids est recommandable. En complément de la cure pour maigrir il est recommandé d’entamer une cure de nettoyage intestinal. Grâce à ce dernier, l’absorption des nutriments s'améliore et le transit devient plus régulier.

Beaucoup de gens ont le réflexe de prendre des antiacides mais ce ne soulage que les symptômes sans traiter les causes. En outre, ils peuvent masquer des symptômes plus graves qui nécessitent impérativement un traitement médical. Par conséquent, lorsque le reflux est détecté, il est nécessaire de consulter un spécialiste qui déterminera le traitement médicamenteux et, si nécessaire propose l‘opération chirurgicale

Les effets des médicaments peuvent être améliorés par l'exercice physique, notamment certaines postures de yoga sont bénéfiques pour la digestion, comme c’est démontré dans une étude américaine réalisée par des chercheurs universitaires.

Régime de reflux

Tout d’abord, il est recommandé d’adopter une alimentation saine. Évitez les aliments bourrés additifs, en particulier les plats préparés, car leur consommation perturbe l'équilibre de la flore intestinale, et irrite l'estomac et les intestins.

Évitez de fumer, puisque la nicotine inhalée et le goudron irritent l'œsophage, provoque la toux et le hoquet. Ne consommez pas des aliments et boissons irritants les muqueuses comme l'alcool, le café, les boissons gazeuses, aliments trop forts ou épicés. Le poivron fort est un antioxydant par excellence mais irritant pour les personnes touchées par reflux. Limitez votre consommation d’agrumes (citron, orange), ces fruits peuvent augmenter la production d’acide et être un facteur de risque ainsi que le chocolat et la tomate. C’est pareil pour les aliments à base de farine blanche et du sucre raffiné, plats trop lourds, gras ou aigre.

Évitez de manger de trop grande quantité de nourriture, privilégiez plutôt des petites portions, et buvez beaucoup d’eau, entre 2 et 3 litres. Mangez lentement et mâchez bien vos aliments, la digestion commence dans la bouche grâce aux glandes salivaires, la salive.

La consommation des fibres fait partie intégrante de la cure, mais elle est également indispensable pour lutter contre le ballonnement et la constipation.

Le vinaigre de cidre de pomme et le cidre peuvent améliorer les symptômes de reflux. Il peut sembler paradoxal de boire quelque chose acide pour lutter l’acidité, mais ce sont des véritables remèdes alcalinisant, ils régulent le pH tout en diminuant la production du suc gastrique. Privilégiez la consommation des amandes, riches en calcium, et d'autres fruits à noyau mais considérez le fait qu’ils sont très caloriques. Les céréales et riz complets apaisent les symptômes, calment la muqueuse irritée et préviennent ou traitent les inflammations. L’infusion à base de la mauve et du plantain soulage les symptômes désagréables, le pyrosis. Mettez 1 à 2 cuillères à café de plantes dans l’eau bouillante et sirotez la tisane tiède.

Les fibres de CleanInside® peuvent être consommées séparément ou au sein d’une cure de nettoyage intestinal complète. Les fibres soulagent les symptômes du reflux tout en absorbant les sucs gastriques qui ne peuvent pas ainsi remonter dans l’œsophage mais sont éliminés avec les fibres.

Sources:

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3734640/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4962685/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4223119/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4133436/

https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=reflux-gastro-oesophagien-pm-symptomes-du-reflux-gastro-oesophagien

https://www.santeweb.ch/Maladies/Maladie_de_reflux_GERD.html

Suivant votre historique des recherches nous vous recommandons les produits suivants.
Bouteille blender
BOUTEILLE MÉLANGEUR SHAKER

La bouteille Shaker de NaturalSwiss grâce à sa forme économique mince est le parfaite récipient compact et léger, facile à apporter avec vous au bureau ou en voyage. Avec son couvercle étanche et sa forme arrondie votre sac est en sécurité. Vous partez en voyage, ou simplement au bureau ? Prenez votre shaker NaturalSwiss pour transporter vos compléments alimentaires pour pouvoir faire votre boisson aux fibres délicieuse sans grumeaux.

10 €
Détails
Mettre dans le panier
Swiss DigestFX
Swiss DigestFX

Swiss DigestFX® contient des enzymes naturelles, aide la digestion des aliments et empêchent une vaste gamme de plaintes digestives, comme les gaz, le gonflement, la flatulence, les brûlures d'estomac, l'indigestion, la fatigue, digestion ralentie et l'irritabilité.

37 €
Détails
Mettre dans le panier
Detox Vital
Detox Vital

Remplit à nouveau les éléments nutritifs usés de vitamines, de substances minérales et de nutriments végétaux verts, en aidant ainsi les processus de désintoxication naturels du corps.

33 €
Détails
Mettre dans le panier
NaturalSwiss =
Articles au total:
0