Swiss Vitamin U descriptif de produit

Antidote contre les ulcères peptiques est la vitamine U

La vitamine U, contrairement à son nom, n’est pas une véritable vitamine, il s’agit d’un acide aminé dont le mécanisme d’effet était recherché depuis les années 1930. C’était en 1949 quand le médecin américain, Garrett Cheney l’a baptisé vitamine U(1). Treize patients atteints d'un ulcère peptique ont été traités avec du jus de chou frais. Encouragé par le succès, notamment la guérison rapide des ulcères peptiques observée chez les patients, le docteur Cheney avait réalisé l’expérience clinique chez 100 patients atteints d'un ulcère peptique, dont le résultat a été publié en 1952(2). Le traitement par jus de chou frais était apparemment efficace pour favoriser la guérison rapide des ulcères peptiques non compliqués, le temps moyen n’était que 10 jours, le soulagement rapide du symptôme, de la douleur, et le temps de guérison du cratère de l'ulcère était considérablement plus court que dans le groupe de contrôle. Il a baptisé le facteur inconnu « vitamine U » qui dérivait du mot mot anglais « unknown », et qui est depuis ce temps employé avec succès comme complément de traitement chez les patients ulcéreux.

Étonnamment, malgré près d'un siècle de recherche, le mécanisme d'action complet de la vitamine U, scientifiquement S-méthylméthionine est encore mal connu. Il est certain que, comme dans le cas des vitamines, notre organisme en a besoin. En son absence la couche de mucus protecteur de l’estomac et de l’intestin peut s’amincir et se détériore ce qui peut provoquer un ulcère peptique c'est-à-dire, ulcère gastrique, ulcère duodénal, ou ulcère œsophagien. En plus de la protection de la muqueuse, il joue certainement un rôle dans la régulation de la production d'acide gastrique(3), et les recherches ont prouvé qu'il contribue également à la cicatrisation de manière significative non seulement dans le tube digestif, mais dans l’organisme entier. Par conséquent, son administration est recommandée après les interventions chirurgicales. Ces propriétés le rendent donc efficace dans le traitement des ulcères peptiques. Les sucs gastriques (tels que l'acide chlorhydrique, la pepsine), dû à la détérioration ou amincissement de la muqueuse, peuvent irriter directement la paroi de l'œsophage, de l'estomac ou de l'intestin grêle et au fils du temps, cette irritation peut provoquer un ulcère, c'est-à-dire, une plaie ouverte. La vitamine U, a un triple mécanisme d’action, notamment il réduit la production d'acide, restaure la muqueuse et accélère la régénération cellulaire.

Également en raison de sa capacité de restaurer la muqueuse, la vitamine U peut être administrée en cas de maladies telles que la colite ulcéreuse (colite ulcéreuse) ou SCI (syndrome du côlon irritable), dont l’origine est la blessure de la muqueuse.

Sans compter ces qualités remarquables, la vitamine U est aussi impliquée dans un certain nombre de processus physiologiques : elle protège non seulement le système digestif, mais aussi la peau contre les rayons UVB(4). Ensuite, elle participe à la régulation du métabolisme des lipides(5), par exemple, elle réduit la graisse de sang(6), tout en soutenant les personnes souffrant de l'obésité chronique et de ses complications. En plus d'accélérer la régénération cellulaire, elle protège également contre le stress oxydatif. C’est pourquoi plusieurs expériences sont en cours pour savoir si la vitamine U est efficace contre les cancers gastro-intestinaux (par exemple le cancer de l’estomac ou du côlon), comme traitement conventionnel ou complémentaire. Elle empêche également la prolifération des bactéries nocives dans le système excréteur(7), et il est démontré qu'elle inhibe la colonisation des agents pathogènes dans les voies urinaires.

La vitamine U se trouve dans la nature dans d'innombrables plantes, mais malgré les premières expériences, ce n’est pas le chou, mais l’épinard qui est la plante la plus riche(8). Le pak-choi et les asperges abondent également en vitamine U. Parce qu'elle est soluble dans l'eau, le corps n'est pas en mesure de la stocker à long terme, il est donc nécessaire de s’en suppléer constamment, surtout en cas de prise de certains médicaments (par exemple l'aspirine) qui détériorent la muqueuse de l'intestin ou de l'estomac. Les facteurs liés à mode de vie augmentent le risque du développement de l’ulcère, tels que la consommation excessive d'aliments gras et épicés, le tabagisme, la consommation de l'alcool et, bien évidemment le stress.

La prise de vitamine U sous forme de complément alimentaire ne remplace pas une alimentation variée et équilibrée, la pratique de l’exercice physique régulière et ne remplace aucun traitement médical. Si vous êtes sous traitement médicamenteux, consultez votre médecin avant l’utilisation de la préparation. N'utilisez pas la préparation si vous ressentez une irritation ou une sensibilité liée à l'un ou à l'autre des ingrédients. La préparation n’est pas contre-indiquée pour les femmes enceintes et allaitantes, non plus pour les jeunes enfants, mais en absence de suffisamment d'information sur le dosage, il est cependant recommandé de consulter avec son médecin avant l’utilisation.

1 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1643665/
2 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1521464/
3 https://www.karger.com/Article/Abstract/276495
4 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5933898/
5 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3283849/
6 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/583214
7 https://europepmc.org/abstract/med/9446004
8 https://www.jstage.jst.go.jp/article/fstr/9/4/9_4_316/_pdf

Partagez vos expériences sur notre produit
Articles au total:
0