Swiss Milkezyme descriptif de produit

Swiss Milkezyme® - pour rendre les repas agréables à nouveau !

Qu’est-ce que le lactose ?

Le lactose, ou le sucre de lait, est un hydrate de carbone complexe que l’on trouve dans les produits laitiers et le lait. Dans l'intestin, le lactose est fractionné par une enzyme, la lactase, en glucose et en galactose, deux sucres simples, qui sont directement assimilables par l’organisme. Le lait est une source très importante de protéines, de vitamines et de calcium, il est la principale source de nutriments pour les jeunes mammifères, dont l'humain. Dans le corps des nouveau-nés allaités beaucoup de lactase est produite, mais cet enzyme cesse de fonctionner entre le sevrage et l'âge adulte, rendant l'assimilation du lactose bien plus problématique ce qui entraîne une maldigestion du lactose ou intolérance au lactose. Cela veut dire que le corps n’est plus en mesure de décomposer le lactose, causant des symptômes désagréables tels que les crampes abdominales, la formation excessive de gaz ou la diarrhée.

Comment se développe l’intolérance au lactose ?

Il existe deux types d’intolérance au lactose : premièrement, quand il s’agit d’une maladie rare manifestée chez le nourrisson souffrant d’un déficit en lactase : le déficit congénital en lactase. Deuxièmement, l'intolérance au lactose, qui se développe avec l’âge, touche une grande partie de la population adulte. C’est un fait surprenant, mais on estime qu'environ 65 % de la population mondiale adulte présenterait une baisse de la capacité à digérer le lactose. Entre 90 % et 100 % des personnes d’origine asiatique et africaine sont intolérantes au lactose. Contre 80% en Europe. En Europe centrale et orientale, elle ne touche que 14 à 28 % de la population, mais jusqu’à 88 % des populations méditerranéennes peuvent être touchées. Les habitants des îles britanniques et des pays scandinaves sont les moins touchés, avec seulement 4 à 11 % de la population étant intolérante au lactose. On pense que dans les gènes des peuples nomades des Antilles il y a des milliers d’années, la mutation qui permet de décomposer les mutations résistantes au lactose à l’âge adulte est appelée mutation persistante de lactase.

L’intolérance au lactose secondaire peut se développer à tout âge, y compris chez les nourrissons, et peut être de nature temporaire ou permanente. Les causes profondes incluent la dissolution de l’équilibre de la flore intestinale, comme un traitement antibiotique, mais elle peut également être déclenchée par des maladies affectant le système digestif, y compris l’intestin grêle, comme la colite ulcéreuse, la maladie de Crohn, les infections et même les coliques dues à la sensibilité au gluten. Il peut également être déclenché par certains médicaments, tels que la chimiothérapie.

Qu’est-ce qui rend le lait sans lactose sans lactose ?

En fait, les fabricants d’aliments n’extraient pas le lactose ou le sucre de lait des produits laitiers. Les fromages à pâte dure comme le parmesan, ne contiennent plus de lactose, car cela se dégrade pendant la fermentation, de sorte qu’ils peuvent être consommés en toute sécurité par les personnes intolérantes au lactose. Cependant, les fromages jeunes et pâtes molles présentent des taux de lactose importants, tout comme les yaourts, les desserts et les boissons lactées, qui contiennent du lactose malgré la transformation. Pour débarrasser les produits laitiers du lactose pendant la fabrication, au lieu de retirer le lactose, on le rend digeste grâce à un procédé très simple. On y additionne de la lactase, autrement dit, on fractionne le lactose comme le ferait l’organisme pour bien l’absorber. Le lait devient ainsi prédigéré. En raison des sucres produits par la lactase, le goût des produits traités de cette façon est généralement plus doux.

Cependant, les produits laitiers ne sont pas les seuls à contenir du lactose, parce que le lactose est également utilisé comme additif alimentaire, édulcorant, épaississant ou exhausteur de texture, il peut être donc caché dans une large gamme de produits allant de la charcuterie aux produits de boulangerie. Il vaut la peine de lire toujours attentivement les étiquettes des produits. En cas d’intolérance au lactose, on peut prendre la préparation Swiss Milkezyme® lorsqu’on n’est pas sûr de la composition de la nourriture.

Quels sont les symptômes de l’intolérance au lactose ?

Les symptômes de l’intolérance au lactose se manifestent 30 minutes après avoir consommé du lait ou des produits laitiers et, bien qu’ils ne représentent généralement pas une menace immédiate pour la vie, ils peuvent être désagréables. Les symptômes typiques sont les ballonnements, la production excessive de gaz, la flatulence, la sensation d’inconfort, la nausée, les crampes abdominales et la diarrhée. Il ne faut toutefois pas confondre l’intolérance au lactose avec l’allergie au lait. Ce dernier survient généralement au cours des premiers mois de vie. L’allergie de lait est une réaction immunitaire anormale et excessive produite par le corps en réponse à la protéine de lait, le plus souvent c’est la caséine qui est incriminée. Les symptômes dans ce cas ressemblent à une réaction allergique : gonflement des lèvres ou de la bouche, tuméfaction de la langue ou la gorge, réactions cutanées, nez bouché ou nez qui coule, démangeaisons des yeux, etc. dans les cas graves, même un choc anaphylactique peut se développer. On peut également soupçonner l’allergie aux protéines du lait si les symptômes ne disparaissent pas ou ne s’atténuent pas par l’application de l’enzyme lactase.

Swiss Milkezyme® - mais pourquoi végétarien ?

Comme mentionné ci-dessus, l’enzyme lactase est produite dans l’organisme des mammifères, dans l’intestin grêle. Pour des raisons de sécurité, il n’est plus possible de commercialiser et de prendre des enzymes d’origine animale. Cependant, il existe des microbes et des champignons qui sont capables de produire des composés vitaux pour l’organisme humain, tels que les enzymes, soit tout naturellement ou par une certaine modification. Lors de la fabrication du Swiss Milkezyme® on a fait appel à ce type d’enzyme permettant d’éviter les ingrédients d’origine animale afin que nos clients lacto-végétariens puissent également bénéficier des bienfaits de notre préparation.

[1] https://www.uspharmacist.com/article/understanding-and-managing-lactose-intolerance
[2] https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3048992/
[3] https://www.nhs.uk/conditions/lactose-intolerance/causes/
[4] https://www.healthline.com/nutrition/lactose-free-milk

Partagez vos expériences sur notre produit
Articles au total:
0