NaturalSwiss =
l'expert de la digestion
Eva MacPherson Auteur: Eva MacPherson Ernährungsberaterin

Les parasites les tueurs silencieux !

parasites-les-assassins-muets 1Cet article étonnera sans doute un grand nombre de lecteurs. Mais cet étonnement appartient encore parmi les réactions plutôt agréables. Ce qui est sûr, c’est que ce récit n’est pas à lire durant le repas. En revanche sa lecture attentive est non seulement opportune mais aussi vitale pour beaucoup de personnes! Il s’agit des parasites furtivement entrés dans l’organisme humain et des dégâts qu’ils y causent. Le sujet est inévitablement accompagné d’un certain répugnance et dégoût, ce qui contribue significativement au phénomène de traiter à un tabou ce côté moins ensoleillé de la vie. C’est ce tabou dangereux qui sera dévoilé par l’article présent.

”Je crois que ce sont bien les parasites qui représentent le problème de santé le plus négligé dans l’histoire du genre humain. Je suis conscient de l’audace de cette affirmation, mais je la base à mes 20 années d’expérience et 20000 patients examinés.”
- (Dr. Ross Anderson, médecin canadien)

Tout comme dans le cas de beaucoup de gens, ainsi dans le mien aussi cette affaire rude aurait été condamnée à rester pour toujours dans l’obscurité, si la journaliste responsable d’une magazin de santé par Eva Schlaffer n’aurait pas décidé à peu près une demie année auparavant d’attirer mon attention aux parasites. Au début je réagissais de manière dont – je suppose – toutes personnes générales auraient réagi:

- S’il te plaît, laisse-moi tranquille avec ces vers –lui disais-je de ton énervé-, je ne veux pas perdre mon appétit à cause des trucs inutiles! Nous ne vivons pas au Tiers-Monde, mais dans l’un des pays les plus développés et les plus stérilisés où il ne faut pas craindre ces choses-là!

Or plus tard mon opinion a changé (dont vous allez bientôt connaître le pourquoi), et je me suis mis à aborder le sujet. J’ai étudié des livres et encore un tas d’articles et de rapports écrits par médecins et spécialistes, et j’ai fait des recherches durant plusieurs nuits dans de nombreux recoins de l’internet pour obtenir des informations supplémentaires au sujet.

Les victimes qui ne se doutent de rien

parasites-les-assassins-muets 2Plus mes informations obtenues étaient nombreuses, plus ma décision de les partager avec du monde était devenue intense, car ces informations pouvaient contribuer à rester en bonne santé et en fin de compte même à sauver la vie de beaucoup de personnes au cas où ils étaient mis au courant au temps convenable de ce que j’avais appris. Cher Lecteur, je vous demande de ne pas arrêter la lecture de cet article à cause de votre dégout éprouvé de son sujet ou ayant l’impression que cela ne vous concerne point! D’une part une fois arrivé à la fin de l’article, vous allez reconnaître que la connaissance des faits est beaucoup plus importante que les grimaces décentes, d’autre part selon les enquêtes chaque lecteur de cet article a une chance de 80-90% d’être infectée! Ce phénomène est largement plus répandu que ce que l’on croyait.

”Il est fort possible que toi aussi, tu sois victime de l’épidémie de parasites qui touche des millions des américains. Elle ne connaît ni les frontières géographiques ou économiques, ni la distinction de sexe. Il s’agit d’une telle épidémie muette dont la plupart des médecins n’ont même pas de connaissance.”
[Ann Louis Gittelman, spécialiste en nutrition, auteur du livre Devines ce que j’ai retrouvé sur ma table]

”Qu’est-ce qu’exactement le parasite? – pose la question dr. Anderson. – Le parasite est un organisme qui s’installe en parasite sur/dans son hôte – le terme hôte désignant toi ou moi. Le parasite mène une vie parallèle à la nôtre sauf que cela dans notre corps, se nourrissant de notre propre énergie, de nos cellules ou de la nourriture que nous consommons. Selon les estimations des études médicales récentes, 85% de la population adulte de l’Amérique du Nord a au moins une sorte de parasite dans son corps!”

L’homme peut avoir plus de 100 sortes de parasites différents, à partir de ceux de taille microscopique aux tænias de plusieurs mètres de longueur. Les parasites vivent non seulement dans les intestins comme de nombreuses personnes le croient en général, mais en fait presque dans n’importe quelle partie du corps: dans les poumons, le foie, les muscles, le larynx, le cerveau, le sang, la peau et même aux yeux!

Comment peut-on devenir infecté?

Le médecin renommé Dr. Zoltàn Róna, médecin renommé d’origine hongroise, président de l’Association de Médecine Holistique de Canada, écrit sur le web: „Le nombre des maladies causées par les parasites monte en flèche en Amérique du Nord en conséquence de l’augmentation des voyages internationaux, mais aussi à cause de la pollution des eaux et du ravitaillement alimentaire, de l’utilisation abusée des produits chimiques dont le mercure et des antibiotiques distribués sur ordonnance… Le rang des tænias, des ankylostomes et des parasites simples est long et beaucoup plus élargi dans la population de l’Amérique du Nord que ce que les médecins allopathiques tentent à faire croire aux gens… Les parasites sont présents surtout dans les produits alimentaires préparés de viande du porc issue de production en grande série (lardon, jambon, hot dog, charcuteries, côtelette de porc, etc.). Mais la viande bovine, de poulet, de l’agneau et même celle du poisson peut aussi être infectée.”

Ce qui n’est bien évidemment une bonne nouvelle à un peuple aussi carnivore que le français. On peut lire dans l’un des livres les plus populaires concernant le sujet des parasites (Devines ce que j’ai retrouvé sur ma table): « Il est possible d’avoir un tænia solium en mangeant de viande de porc infectée semi-préparée comme par exemple le jambon et saucisson frais ou fumés. Les larves commencent à se développer dans les muscles humains, ensuite continuent à se déplacer dans d’autres tissus et organes appartenant au système nerveux central pour aboutir enfin dans l’intestin grêle. Le tænia solium peut causer de graves problèmes dans l’organisme humain quand les larves non développées s’implantent dans les muscles, le cœur, les yeux ou le cerveau. »

”Vu les données chiffrées il y a plus de maladies dans ce pays qu’en Afrique.”
-[Dr.Frank Nova, directeur du Laboratoire Parasitaire de l’Institut National de la Santé]

Observant les photos de différents vers et parasites d’une taille souvent remarquable, et pesant la possibilité d’être infecté, on se pose immédiatement la question comment ces bestioles peuvent-ils vivre dans notre organisme sans s’en apercevoir? La réponse en est simple: – écrit dr.Anderson. L’objectif du parasite est de rester inaperçu. Un parasite malin vit de manière imperceptible, car si l’on l’aperçoit, on fait sûrement des pas pour l’éliminer. Si tu crois que les parasites soient bêtes, tu as bien tort!… Ils sont intelligents de leur façon, car ils sont capables de survivre et de se reproduire, ce qui est d’ailleurs l’objectif de tous les organismes vivants sur cette planète… Mais revenons à nos moutons. Comment peut vivre un parasite dans ton organisme sans que tu t’en aperçoives? Voilà le coté intéressant: étant capable de reconnaître et comprendre les indications de ton corps, tu pourras aisément constater la présence des parasites, en revanche acceptant comme normal le manque d’énergie, le fait que tu sois malade, d’avoir des acnés ou des douleurs, que tu sois souvent enrhumé ou ais la grippe ou de la constipation (et la liste en est infinie), alors tu ne sauras jamais si tu as des parasites ou pas.”

Dr. Thomas J. Brooks écrit les suivants dans son livre Les bases de la parasitologie Médicinale: Les taenias appartiennent parmi les parasites les plus anciens du genre humain. Il est un fait indubitable que certaines de ses races se sont adaptés de manière si rusée à la vie menée dans les intestins humaines qu’il est quasiment impossible de percevoir sur leur „hôte” (l’homme) le moindre symptôme.”

La méthode habituelle à la détection des vers est celle de l’analyse des selles. Le problème de cet examen est son résultat incertain. A savoir que la présence des vers développés dans les intestins est diagnostiquée à partir de leurs œufs qui se trouvent également dans l’échantillon de selle; en revanche ceux-ci ne seront visibles (sous microscope) qu’au cas où le ver a pondu des oeufs. Sic e n’est pas le cas, alors il est impossible de les détecter. Les médecins préconisent aux patients de soumettre 3 échantillons de selle de dates différentes, mais malheureusement même cela ne fournit pas un résultat fiable. (D’ailleurs en période d’ovulation, un ankylostome femelle produit par exemple entre 10 à 25.000 oeufs. L’ankylostome visible sur l’image qui peut atteindre même 40cm, est capable de produire 200.000 œufs par jour. Le ver le plus long peut être attrapé des poissons, on le nomme tænia de poisson, la longueur d’un tel ver adulte peut atteindre les 10 m épatant, et une femelle est capable de produire 1 millions d’œufs.)

”D’immenses problèmes sont causés par des parasites dans les États-Unis. Sauf que personne ne s’en occupe!”
- [Dr. Peter Wina, directeur du service Pathobiologique de l’Institut de Recherche Médicale Militaire Walter Reed]

Quels sont les signes témoignant la présence des parasites dans l’organisme humain? Les symptômes en peuvent être extrêmement variables. Ann Louise Gittleman, auteur de l’oeuvre Devines ce que j’ai retrouvé sur ma table de (Guess What Came to Dinner) fait connaître par la suite les signes principaux. (L’une des caractéristiques des parasites „sages” consiste de la capacité de paraître les preuves de leur présence en tant que symptômes de maladies courantes. C’est pour cela que les spécialistes de ce domaine-là recommandent d’achever une cure antiparasitaire au cas où le traitement allopathique ou médicamenteux ne s’avère pas efficace pour cesser une maladie courante donnée).

Les signes témoignant la présence des parasites dans l’organisme

Constipation: Certaines parasites peuvent boucher les intestins grâce à leur taille ou forme, en rendant plus difficile et rare l’élimination des selles.

Diarrhée: Certaines parasites produisent et éjectent une telle substance (prostaglandin) dans l’organisme humain qui résulte souvent la diarrhée. (Il est probablement pas par hasard que parmi les médicaments distribués sans ordonnance dans les drogueries, les deux plus recherchés sont bien les laxatifs et ceux contre la diarrhée.)

Gaz et coliques: Il y a des parasites qui vivent dans la partie supérieure de l’intestin grêle, y résultant une inflammation, d’où la provenance des gaz et flatulences. Cela est encore aggravé par certains légumes comme par exemple les grains d’haricot. Si quelqu’un a souvent et durablement le ventre gonflé, c’est l’un des signes les plus certaines d’avoir des parasites.

Syndrome de côlon irritable: Les parasites peuvent irriter la paroi des intestins dont ceux-ci vont être en inflammation et ne seront pas capables d’absorber les éléments nutritifs, surtout les graisses de manière adéquate, ainsi celles-ci apparaîtront dans les selles.

Douleurs articulaires et musculaires: Les parasites vagabondent dans l’organisme et sont capables de s’intégrer dans les articulations et les muscles. Cela une fois produite, la douleur ne tardera pas à se manifester que la plupart des médecins approprieront à l’arthrose.

Anémie: Ils existent des parasites qui s’accrochent sur la paroi des intestins et y absorbent les éléments nutritifs dont ils ont besoin. En nombre élevé – ce qui arrive souvent à cause de leur nature prolifique – ils peuvent résulter une perte de sang suffisamment grave pour entraîner un manque de fer ou une anémie chronique.

Allergie: Les parasites irritent, et dés fois percent la couche protectrice interne des intestins où peuvent désormais pénétrer de grandes molécules indigérables. Cela déclenchera la réaction du système immunitaire et le poussera à produire plus d’éosinophile dont certaines parties de tissus peuvent enflammé résultant ainsi des symptômes allergiques.

Problèmes de peau: Les vers peuvent résulter des urticaires, des boutons d’acné, de l’eczéma et d’autres problèmes de peau de nature allergique. Des pustules, plaies et déformations chroniques peuvent également se produire.

Granulomes: Les granulomes sont des nodus ressemblant aux tumeurs, qui entourent des œufs ou larves morts des parasites. Ils se forment le plus souvent sur la paroi du côlon ou de l’anus, mais peuvent se trouver également dans les poumons, le foie, le péritoine ou dans l’utérus.

Nervosité: Les matières toxiques issues des excréments des parasites peuvent irriter le système nerveux central. La frette et la nervosité sont souvent causées par les parasites habitant l’ensemble de l’organisme. (Après avoir achevé les cures de détoxination avec des plantes médicinales, beaucoup de gens affirment que leur compagnon et membres de famille grognons soient devenus plus gentils et patients. « Le tænia le plus connu des années passées – écrit Gittleman – était celui de la chanteuse de l’opéra, Maria Callas déjà défunte. Elle avait de graves problèmes de poids et de peau. Après avoir diagnostiqué ensuite éliminé le tænia qui l’habitait, son poids a diminué, sa peau s’est rétablie, et son caractère capricieux s’est calmé. »)

Troubles de sommeil: Plusieurs réveils la nuit, surtout entre 2 et 3 heures, quand le foie essaie à éliminer de l’organisme les matières toxiques éjectées par les parasites. Une autre cause peut être l’anus qui gratte, ce qui est dû à l’habitude de certains vers qui pondent leurs œufs à l’extrémité de l’anus durant la nuit. C’est ce mouvement qui cause le grattage. (Dr. John Matheson dit: „les vers de l’anus qui vivent dans la plupart des cas dans la partie inférieure de l’anus, sortent souvent pour pondre leurs œufs, d’où le fameux cas des fesses qui grattent. En revanche le grattage peut disperser les œufs partout dans le lit, et en bougeant les draps, ceux-ci entrent aussi dans l’air et rentrent dans l’organisme par la respiration.” Y-a-t-il une chose plus sale que cela dans monde?)

Grincements de dents: Chez des adultes et surtout des enfants parasités on peut souvent observer le phénomène de grincement de dents.

Fatigue chronique: la fatigue chronique comprend les symptômes suivants: fatigabilité, symptômes de grippe, adynamie, manque de concentration et mauvaise mémoire. Les parasites causent ces problèmes physiques, mentaux et sentimentaux par le fait de priver l’organisme des aliments nutritifs importants dont le manque mène aux multiples disfonctionnements.

Troubles du système immunitaire: Les parasites diminuent l’efficacité du système immunitaire en empêchant la sécrétion de l’immunoglobuline (IgA). Leur présence résulte le fonctionnement actif en permanence du système immunitaire qui se trouve épuisé à cause de la veille à longue durée. Ainsi l’organisme se retrouve sans protection face aux infections bactériennes ou virales.

Hors cela des symptômes témoins ainsi que conséquences peuvent être encore les suivants: prise de poids, sensation de faim excessive, mauvais gout dans la bouche et mauvaise haleine, douleur aux alentours du nombril, battements rapides du cœur, vue trouble surtout lors du penchement ou redressement, nez ou oreilles qui grattent, salivation durant le sommeil, asthme, diabète, épilepsie, acnés, migraines, de plus les deux plus grands assassins aussi: les maladies cardio-vasculaires et le cancer.

La plupart des spécialistes est prudente, et pour le moment ne parle que d’une relation possible entre les maladies en masse et les parasites. En revanche il y a des médecins dont par exemple Dr.Hulda Clark, Ph.D. qui fait preuve dans son livre Remede à toute sorte de cancer, que le cancer soit résulté par un certain parasite (fasciolopsis buskii). En débarrassant le patient de cela, les tumeurs disparaissent. (Bien évidemment une question se faufile toute de suite dans notre tête: le monde entier cherche le remède du cancer, il est impossible qu’ils ne le trouvent pas s’il s’agit de le ramener aux causes si simples. Par contre ça vaut également la peine de considérer la motivation financière du médecin ou de l’hôpital touchée par une opération ou l’achèvement d’une chimiothérapie qui coutent de plusieurs dizaines de dollars contrairement aux méthodes de détoxification naturelle par les herbes finançables de quelques centaines de dollars. Lequel apporte plus financièrement? Au cas où l’on trouverait déjà demain l’antidote de n’importe quelle maladie de masse, cela entraînerait la chute d’une immense partie de l’économie, et des millions des employés sanitaires perdraient leur emploi. C’est un aspect intéressant des choses n’est-ce pas?

Les œufs et larves des parasites entrent le plus souvent dans notre organisme par les aliments infectés, fruits et légumes non lavés. Mais il existe également une autre manière courante d’attraper ces infections: à travers les animaux domestiques vivant avec nous. La plupart de ces animaux porte une sorte de vers dont les œufs se dispersent régulièrement dans l’environnement direct de l’homme à travers les excréments de l’animal. D’où ces œufs se colleront sur les poils du chat ou du chien et peuvent entrer de manière directe (le fait de les caresser, serrer dans les bras, embrasser) ou indirecte (par la respiration) dans l’homme. Cela porte un danger particulier aux petits enfants – qui aiment leurs amis à quatres pattes de manière encore plus dévouée que leurs parents -, mamans allaitantes ou les personnes malades dont la résistance est déjà affaiblie.

L’anus négligé

Le plus grand nombre des parasites vivent dans l’anus. Selon l’affirmation de l’Académie Médicale Royale de Royaume–Uni 90% des sensations désagréables et des maladies sont en relation directe ou indirecte avec l’anus impur. L’Académie a identifié 36 matières toxiques différentes qui se produisent dans l’anus. Ces matières toxiques s’infiltrent dans le système sanguin et nuisent gravement à la santé. Selon Dr. Bernard Jensen, expert mondialement reconnu des ses recherches de santé et de l’anus, le côlon des adultes au-delà des 40 ans contient en général des surcharges de 2 à 12 kg. Dans cette couche superposée non éliminée on trouve des foules des parasites de taille différente intoxiquant lentement mais sûrement l’organisme de leur porteur. (Néanmoins c’est aussi à eux de déguster les „meilleures bouchées”, car ils mangent la plupart des éléments nutritifs entrant dans l’organisme ne laissant que des miettes à leur hôte. Entre autres c’est bien pour cela que malgré une alimentation saine et prise adéquate des vitamines en complément, on n’approuve aucune amélioration sur soi-même. Ainsi l’alimentation saine est beaucoup moins efficace sans une attaque préalable contre les parasites. Selon Dr. Donald Kelley ce sont souvent les parasites qui causent la prise de poids car ils privent l’organisme des éléments nutritifs ainsi il n’aura que les calories dont il exige de plus en plus afin de combler le manque des vitamines manquants.)

Si on ne fait pas des pas envers le nettoyage du côlon de ces matières superposées et des parasites qui s’y épanouit, alors en fait-on intoxifie en permanence notre propre organisme. „Nous devons éliminer les matières fécales surchargées du côlon – dit dr. Brian Carpenter – en faveur d’éviter l’auto-intoxication. Quand l’organisme tente à absorber les éléments nutritifs à travers le côlon bloqué, alors il n’absorbera que les matières toxiques. Les toxines arrêtent les enzymes dont le manque mène au disfonctionnement intégral de l’organisme. Ce n’est que maintenant que l’on commence à mieux comprendre pourquoi le manque des éléments nutritifs et des matières toxiques au niveau des cellules résulte que 90% des maladies commençant dans le côlon.

Les faites semblent soutenir cet aspect du docteur, car en Amérique du Nord de nos jours, ce sont les troubles du système digestif de l’âge 15-44 qui représentent un tiers des causes de l’hospitalisation, tandis que c’est la moitié des personnes de l’âge de 45-65 ans. (L’auto-intoxication augmente avec l’âge).

Le nettoyage est indispensable pour tout le monde

parasites-les-assassins-muets 4Comme je l’avais mentionné déjà au début de l’article, ce sujet n’est point agréable. Si le lecteur a attentivement suivi la lecture de l’article, alors il peut avoir deux réactions: soit il est persuadé que tout cela ne soit que de l’invention dont il ne croît pas un mot, soit il commence à éprouver un sentiment bizarre et doute de son pouvoir en-dessus de ces „choses immondes”. Il est même possible qu’aucun des symptômes énumérés ne lui soit pas inconnu. Moi aussi quand j’ai entendu parler la première fois des choses fondamentales de ce sujet, je faisais partie des sceptiques et je me disais: « Mon Dieu! Moi je me lave deux fois par jour, je change régulièrement mes sous-vêtements, je lave mes mains avant de manger, je n’embrasse pas le chat, et je fais même un peu attention à ce que je mange, comment serait-il donc possible que ces êtres terribles vivent dans mon corps?! » (Et puis c’était la baffe de la réalité!)

Le dernier argument qui m’a finalement convaincu à achever une cure de détox était prononcé par dr. Eva Schlaffer, qui, après plusieurs tentatives répétitives portant sur les parasites dont je n’étais pas disposé à discuter -, m’a adressé d’un ton un peu ennuyé les paroles suivantes:

- Dis-moi qu’est-ce que te fait penser d’être différent des autres? Au cours des derniers mois un tas de personnes de mes connaissances et clients ont essayé la cure de détoxification dont il n’y avait même pas un qui n’aurait pas trouvé de choses bizarres dans ses toilettes! Si cela te réconforte j’ajoute même que ni moi ni mes parents n’en étions pas des exceptions. Pourtant tu connais bien mes parents, tu croises rarement des gens plus attentives à leur santé que nous. Donc si tu décides de cesser à se croire sortir des cuisses de Jupiter, en-voilà l’occasion parfaite. Il est possible que ça soit toi qui auras raison, et tu es vraiment propre à l’intérieur comme de la neige. Et si non, alors qu’est-ce qui se passe? Qu’est-ce que tu peux perdre?

- Maximum mes parasites – rigolais-je, mais je dis franchement, j’ai senti des lors des pics dans mon ventre car je n’avais pas l’impression d’être irréprochable. Premièrement depuis quelques temps je me retrouvais plus vite fatigué par rapport à ce qu’il aurait fallu et ce que je ne pouvais pas me permettre car je devais insérer dans chaque journée quotidienne 13-14 heures de travail, sinon je ne les aurais jamais terminé. Or mon cerveau m’abandonnait de plus en plus souvent après 8-9h de travail. La deuxième chose bizarre était que depuis presqu’une année, il m’était impossible de manger une banane car je me retrouvais toute de suite avec le ventre énormément ballonné et cela me faisait des coliques atroces. J’avais bien d’autres symptômes aussi dont j’aurais aimé me débarrasser, et sans avoir confiance à la cure, je me suis mis à utiliser le paquet composé d’une cinquantaine de plantes médicinales.

Ehben, je ne préfère pas particulièrement à en partager les détails, mais j’ai vite arrêté à se croire sortir des cuisses de Jupiter. Il y avait des journées ou je ne voulais plus vivre de tel point j’étais dégouté de tout. Cette cure détox dure 30 jours, et chez moi c’était à peu près deux semaines que les „choses” ont commencé à bouger. Durant les deux suivantes semaines j’avais des „productions” presque chaque lendemain. Et elles n’étaient pas toutes petites. Tandis que je ne cessais pas d’être épaté et horrifié, Hélène a rigolé de manière compatissante, car elle et son „groupe” avaient déjà loin derrière eux ces choses-là, et ils en rigolaient et bavardaient autant que les côtés tabous du sujet sont disparus. Ce qui est désormais mon cas aussi – sinon je n’aurais jamais osé à écrire cet article -, mais cela me durait bien 2-3 mois. Durant les 2 mois qui suivaient j’ai continué la menace détoxifiante qui atteignait ainsi les 90 jours, car après avoir achevé le premier mois je trouvais toujours quelques „resquilleurs” Mais ce ne sont pas uniquement les vers qui nous surprennent de telle manière, mais aussi toute sorte de „trucs” noirs, violets, verts brillants dans de nombreuses couleurs et étant souvent semblables aux tresses qui sortent de nous après quelques coliques. Rien que d’imaginer ce qu’ils pouvaient être et depuis combien de temps résidaient-ils dans mon corps me rendait mal à l’aise.

L’effet de la cure est tout simplement hallucinant! Tout d’abord j’ai la sensation d’avoir de l’énergie sans fin et je serais capable de travailler même 50 heures sans arrêt. Puis je peux de nouveau consommer de la banane et cela ne me fait pas le moindre mal. Selon Hélène même mon moral s’est amélioré (bien que je crois qu’elle le disait juste pour taquiner). Une autre chose qui me fait grand plaisir c’est que désormais le matin, suivant mon réveil, je n’ai plus aussi mal à la gorge que je peux à peine résister. Il n’y a plus aucune sécrétion dans ma gorge, les voies respiratoires sont entièrement propres. Bizarrement je n’ai plus mal dans le bas de dos non plus or auparavant à cause de ma position assise constante dans le travail, chaque fois quand je levais une chose de lourde ou je faisais un faux mouvement, cela me faisait des « coups de couteau » instantanés.

Il existe des précautions contre ces maux

parasites-les-assassins-muets 5Moi personnellement je suis donc persuadé et depuis je n’ai plus de débat avec Hélène et prends sagement tous les produits qu’elle m’impose. Bien qu’auparavant j’approuvais de confiance absolue à la médecine traditionnelle, et j’étais sceptique à toute sorte de médecine naturelle, d’après mes expériences personnelles cet aspect s’est remarquablement modifié. J’ai compris que la prévention des maladies est beaucoup plus importante que leur traitement. Le traitement fait penser qu’il y a quelque chose qui est abimé et ce qui est dans la plupart des cas difficile ou impossible à réparer. Le nettoyage profond de l’organisme est le premier pas peut-être le plus important vers la prévention des maux.

J’ai partagé bien évidemment les secrets de la détoxification avec mes amis aussi qui se sont également décidés ensuite à essayer la cure. Ils ont tous trouvés des parasites. De mon ami le plus ancien, des parasites sortaient sans cesse pendant 3 semaines. Après s’être débarrassé du premier parasite sorti en deux morceaux de lui, avec 40 et 60 cm de longueur, il était aussi choqué qu’il restait debout devant les toilettes en fixant les résultats avec stupeur. (Jusqu’à ce moment-là il ne croyait pas un mot des mon histoire avec les vers, et ne suivait la cure Clean Inside que par respect envers notre amitié lointaine. Mais depuis cela s’est si bien intégré dans ses quotidiennes qu’il a même fait des photos de ses „habitants”. Laci a d’ailleurs 35 ans, et il était horrifié surtout du fait d’imaginer le dégât que ces monstres lui auraient pu causer. Bien évidemment les maladies que ceux-ci auraient pu causer par la suite sont autant horrifiants, de plus personne n’aurait pas pensé qu’elles étaient résulté par des parasites.)

Quand ma petite soeur m’a fait une visite à Toronto, j’ai envoyé avec elle des boîtes de produit nettoyant à toute la famille. Nous avons réussi à convaincre même ma grand-mère de suivre la cure dont je me réjouis davantage car cela lui aidera sûrement beaucoup.

Pour finir, j’aimerais encore remarquer que c’est non seulement à cause de la nature intéressante et stupéfiante du sujet que je me suis décidé à écrire de la question délicate des parasites mais aussi à cause de la prise en considération des résultats des médecins cités ainsi que mes propres expériences et celles de mes amis et connaissances, dont on peut unanimement tirer la conclusion comme quoi la plupart de mes compatriotes souffrent de ce problème, qu’ils l’avouent ou pas. Et de la présence des parasites seul une chose peut être encore plus dangereuse: de les laisser parasiter, leur assurant la chance de détruire la chose la plus précieuse de notre vie – notre santé.

Je vous sollicite de réfléchir sur mes propos. J’ai déjà tout cela derrière moi et je sais bien de quoi je parle. Je m’abstenais à colorer l’article mais j’ai écrit en transparence intégrale ce qui s’est passé et la manière dont cela s’est passée. Je pense que tout ce que j’ai expérimenté peut aider aussi aux autres, puisque l’on ne peut que gagner en faisant un „grand ménage de printemps” interne. Cette fois-ci pas dans la maison que nous habitons mais dans celle que notre esprit, nos sentiments et nos pensées habitent. Qu’est-ce qui peut en être plus important? Enfin qu’est-ce que vous pouvez perdre? (Vous en connaissez déjà la réponse).

Nos produits recommandés

Suivant votre historique des recherches nous vous recommandons les produits suivants.
Parasic

Parasic

Le complément alimentaire anti-parasite Parasic aide à éliminer les parasites intestinaux et leurs œufs du côlon et d'autres parties de l'organisme.

33 €
Détails
Mettre dans le panier
Swiss Probiotix

Swiss Probiotix

Par le biais de 8 milliards de bactéries, il assure la flore intestinale saine, donne la base du système immunitaire fort et protège en même temps notre système intestinal.

33 €
Détails
Mettre dans le panier
Detox Vital

Detox Vital

Remplit à nouveau les éléments nutritifs usés de vitamines, de substances minérales et de nutriments végétaux verts, en aidant ainsi les processus de désintoxication naturels du corps.

33 €
Détails
Mettre dans le panier
NaturalSwiss =
Livraison: Au total:
0
0