Eva MacPherson Auteur: Eva MacPherson Diéteticienne

Fonction du foie, ses maladies et sa régénération

Le foie a de multiples fonctions, plus de 500 fonctions différentes

Le foie a de multiples fonctions il remplit plus de 300 fonctions vitales. En plus de détoxifier l’organisme, de  synthétiser les protéines et de produire des composés qui favorisent la digestion des aliments, cet organe du système digestif, a un certain nombre d’autres fonctions vitales. Par exemple, les cellules de ses capillaires peuvent dévorer les bactéries et autres micro-organismes.

Le foie est un organe indispensable du corps humain. Il est responsable d’un large éventail de processus physiologiques tels que le métabolisme, l’immunité, la digestion, la désintoxication, et le stockage des vitamines et de l’énergie. Il interagit avec les systèmes endocrinien et gastro-intestinal, donc si le foie fonctionne insuffisamment, de diverses conséquences négatives se manifestent.

Quels sont les premiers signes de maladies hépatiques ?

  • Peau et yeux jaunâtres (jaunisse)
  • Douleur abdominale, gonflement du ventre
  • Gonflement des jambes et des chevilles
  • Démangeaisons de la peau
  • Urine foncée
  • Selles pâles
  • Fatigue chronique
  • Nausées ou vomissements
  • Manque d’appétit
  • Prédisposition aux ecchymoses

Structure et fonctionnement du foie

Le foie (du grec hépar) est la plus volumineuse glande du corps humain, son poids peut atteindre jusqu’à un kilogramme et demi, et c’est le seul organe qui peut se régénérer.

L’anatomie du foie :

Le foie occupe la partie supérieure droite de la cavité abdominale, et représente environ deux pour cent du poids corporel d’un adulte. De forme ovoïde, il se situe sous le diaphragme. Le foie et la vésicule biliaire assurent un certain nombre de fonctions essentielles de l'organisme. Il est à peu près en forme de cône, de couleur brunâtre de couleur rouge. Principalement, il se divise en deux lobes inégaux, le lobe hépatique droit est le plus volumineux, le lobe hépatique gauche. Entre ces deux lobes majeurs, on distingue le lobe carré et le lobe caudé. Chaque lobe est divisé en segments, et le foie compte huit segments au total. Cette division est importante en chirurgie, car dans le cas où une partie du foie doit être réséquée, le chirurgien respecte les contours anatomiques. C’est par ce hile qu’arrivent l’artère hépatique et la veine porte ainsi que les voies biliaires (canal hépatique commun et conduit cystique qui forment le canal cholédoque). La vésicule biliaire est d’ailleurs liée au lobe hépatique droit et caudé du foie.

Le foie est un organe unique du corps humain car il est alimenté par une artère (l’artère hépatique) et une veine (la veine porte), alors que tous les autres organes sont alimentés par une artère. Le sang afflue principalement dans le foie par la veine porte, environ aux deux tiers, le tiers restant est assuré par l’artère hépatique. La veine porte naît de la confluence de la veine splénique, qui apporte le retour sanguin venant de la rate, et des veines mésentériques supérieure et inférieure, qui drainent le retour sanguin du tube digestif, comprenant l’intestin, l’estomac et le pancréas. La veine porte se divise dans le foie en branche portale droite et branche portale gauche. Le sang traverse ensuite le foie pour permettre aux cellules du foie de fonctionner, dans les capillaires sinusoïdes, puis le sang sort du foie grâce à trois veines, dites veines sus-hépatiques droite, médiane et gauche, permettant au sang provenant du foie de se drainer dans la veine cave inférieure pour aller jusqu’au cœur. En parallèle des structures vasculaires se trouvent les structures biliaires, composées de multiples petits canaux biliaires à l’intérieur du foie. Ces canaux permettent de drainer, à contre-courant du sang, la bile produite par les cellules du foie jusqu’à un canal plus large en sortie du foie, appelé le canal hépatique commun. Ce canal va devenir le cholédoque après union avec le canal cystique qui permet de vider la vésicule biliaire. Le cholédoque débouche ensuite dans le tube digestif au duodénum, juste après l’estomac, permettant de drainer la bile dans le tube digestif afin d’aider la digestion.

La connaissance des taux d’enzymes hépatiques aide à déterminer l’état du foie

Fonctions du foie

Le foie a de multiples rôles dans l’organisme. C’est l’organe dans lequel certaines substances toxiques, comme les métabolites, sont neutralisées. Il participe à un certain nombre de processus physiologiques, dont le plus important sont :

  • Il synthétise un glucide complexe appelé glycogène.
  • Il régule la coagulation du sang.
  • Il joue un rôle dans le fonctionnement de l’hormone thyroïdienne.
  • Il emmagasine les vitamines A, D, E, K et B12 et le cuivre. Il stocke le fer sous forme de ferritine et produit de nouveaux globules rouges.
  • Il produit de l’albumine, qui transporte les acides aminés, les métabolites, la bilirubine et les acides gras libres, les hormones et les médicaments, et sert également de réserve d’acides aminés.
  • Il produit de l’angiotensinogène, une hormone qui augmente la pression artérielle, en rétrécissant les vaisseaux sanguins.
  • Il neutralise une partie importante de toxines et de micro-organismes qui entrent dans le corps et nettoie le sang.
  • Il produit des glucides, des graisses, des protéines.
  • Il utilise en outre les nutriments absorbés par l’intestin.
  • Il produit du cholestérol et est impliqué dans la production de bile nécessaire pour la digestion. La bile est également essentielle à l’absorption de la vitamine K.
  • Il produit un facteur de coagulation.
  • Il stocke l’amidon à partir duquel le corps peut produire de l’énergie.

Si le foie ne fonctionne pas correctement, il peut affecter l’état des organes tels que le cerveau, les reins et même les structures osseuses.

Quels sont les ennemies du foie ?

La fonction hépatique peut se détériorer pour un certain nombre de raisons. Bien que le foie soit capable de se régénérer, cela ne signifie pas qu’on peut l’abuser sans conséquences. Il existe de nombreuses substances nocives détériorant le foie, dont le plus courant est l’alcool. Consommé en grande quantité, il endommage les cellules hépatiques, empêche leur reproduction, et si une grande quantité de tissu hépatique se détériore, une nécrose hépatique peut se produire. On consomme beaucoup d’aliments ou de « nourritures » bourrés d’additifs artificiels, et des aliments sucrés ou gras qui ne sont pas de tous les amis de notre foie. Le sucre en excès y est déposé et perturbe le fonctionnement des enzymes digestives produites par le foie. La consommation de trop de sel rend le foie incapable de produire suffisamment de protéines, ce qui réduit la capacité des vaisseaux sanguins au niveau de rétention de liquide. Si cela se produit, le liquide s’infiltrera dans les tissus, provoquent de l’œdème.

L’insuffisance hépatique se produit lorsque, en raison de dommages graves du foie, survenant soudain ou à long terme, il n’est plus en mesure d’effectuer sa fonction. Si le foie cesse de fonctionner complètement, les conséquences sont souvent mortelles à moins qu’il ne soit possible de le transplanter immédiatement ou dans un court laps de temps. L’insuffisance hépatique peut résulter des facteurs suivants:

  • Hépatite B ou C ou autres infections virales
  • Mauvaise alimentation
  • Alcool
  • Maladies auto-immunes
  • Empoisonnement fongique
  • Composés toxiques
  • Foie gras
  • Certains médicaments
  • Tumeur maligne du foie
  • Troubles métaboliques

Le foie est capable de se régénérer seul. Si l'on en retire une partie, de nouvelles cellules se fabriquent, permettant ainsi au foie restant de grossir et retrouver sa taille initiale. De nouvelles cellules peuvent se reproduire dans le foie, mais la consommation excessive d’alcool sur une longue période peut réduire sa capacité de se régénérer. Cela peut causer des dommages graves et permanents au foie.

La guérison dépend de la stade cirrhose du foie et, l’arrêt de la consommation d’alcool est impératif. La récupération dépend du degré de cirrhose du foie et si la personne arrête de boire de l’alcool. Seulement 50 % des personnes atteintes d’une cirrhose hépatique alcoolique sévère survivent les deux premières années, et seulement 35% survivent les cinq premières années. Les chances de la récupération s’aggravent après le développement de complications (saignements gastro-intestinaux, encéphalite).

Dans les cas moins sévères, un traitement est possible en fonction de l’étendue de la cirrhose dont le but est de maintenir ou de préserver le fonctionnement détérioré partiellement, aussi longtemps que possible

Il existe de nombreux types de maladies du foie, certaines mortelles

Maladies hépatiques

Il existe de nombreux types de maladies du foie :

  • celles causées par des virus tels que les hépatites A, B et C
  • induites par les drogues, les substances toxiques ou l’alcool (foie gras et cirrhose du foie)
  • cancer du foie
  • maladie héréditaires telles que l’hémochromatose et la maladie de Wilson

La maladie de Wilson est une maladie métabolique de cuivre, se caractérise par l’accumulation toxique de cuivre dans l’organisme, essentiellement dans le foie et le cerveau. L’hémochromatose se caractérise par une absorption excessive de fer par l'intestin, et une accumulation toxique du fer dans divers organes, y compris le foie.

Qu’est-ce que l’hépatite ?

L’hépatite est une infection virale de l’organe. Il provoque une inflammation et des endommagements organiques ce qui empêche le foie de bien fonctionner. Elle peut avoir des origines différentes telles que l’hépatite auto-immune ou celle causée secondairement par les médicaments, toxines ou l’alcool. En cas d’hépatite auto-immune, le système immunitaire attaque par erreur les cellules saines du tissu hépatique. L’hépatite chronique se développe lentement et dû aux symptômes légers, elle est difficile à détecter.

Conseils pour prévenir l’hépatite

Toutes les hépatites virales sont contagieuses, mais on peut réduire le risque d’hépatite A et B par la vaccination ou d’autres mesures préventives, y compris la pratique de rapports sexuels protégés et le non-partage seringues et d'aiguilles usagées.

En cas de voyage dans un pays en développement, respecter les mesures suivantes :

  • Consommer uniquement de l’eau embouteillée
  • Ne pas manger de moules crues, de fruits et de légumes crus

Les hépatites B, C et D, transmises par le sang infecté et par le sang et tous les liquides et sécrétions du corps, évitables par les mesures suivantes :

  • Pratique de rapports sexuels protégés
  • Non-partage seringues et d'aiguilles usagées
  • Ne pas partager pas les objets de toilette personnels (rasoir, brosse à dents, etc.)
  • Vaccination

HLe taux des enzymes hépatiques reflète l’état du foie. Les tests ALAT et AST mesurent les enzymes libérées par le foie en réponse à des dommages ou à une maladie et ils permettent d'apprécier la fonction synthétique du foie. Le test d’albumine reflète la capacité du foie au niveau de la production de l’albumine, tandis que le test de bilirubine montre sa capacité à sécréter la bilirubine. Le test ALP est utilisé pour évaluer l’état du foie et des canaux biliaires.

Cancer du foie, ce qu’il faut savoir

Dans le foie, de nombreux types de cancer peuvent se développer. Les cancers primitifs du foie sont plus souvent de type carcinome hépatocellulaire (appelé aussi hépatocarcinome). Le cancer primitif du foie est un cancer relativement rare. Le cancer secondaire ou métastatique provient d’un cancer qui se développe ailleurs dans l’organisme avant de se propager dans le foie par voie sanguine. La plupart des gens n’ont aucun symptôme dans les premiers stades du cancer primitif du foie. Lorsque des signes et des symptômes apparaissent, ils peuvent inclure :

  • Perte du poids inexpliquée
  • Manque d’appétit
  • Douleur dans le haut de l’abdomen
  • Nausées et vomissements
  • Faiblesse générale et fatigue
  • Gonflement abdominal
  • Coloration jaune de la peau et des blancs des yeux (jaunisse)
  • Selles blanches ou claires

Parfois, la cause du cancer du foie est connue, par exemple, en cas d’hépatites chroniques. Mais il peut se produire chez les patients sans une maladie sous-jacente et sans cause connue.

Les facteurs qui augmentent le risque de cancer primitif du foie sont les suivants :

  • L’infection chronique par le virus de l’hépatite B (VHB) ou le virus de l’hépatite C (VHC)
  • La cirrhose du foie qui est une affection progressive et irréversible provoquant la formation d'une quantité anormalement abondante de tissu cicatriciel dans le foie
  •  Certaines maladies héréditaires du foie (hémochromatose et maladie de Wilson)
  • Diabète
  • Stéatose hépatique non-alcoolique entraînant l’accumulation de graisse dans le foie
  • Exposition aux aflatoxines (toxines fongiques produit par les moisissures)
  • Consommation excessive d’alcool

Dépistage du cancer du foie

Les spécialistes réclament la mise en place d'un dépistage systématique.. Les patients atteints d’hépatite B et C ou de cirrhose du foie doivent envisager le dépistage. Une échographie 1 à 2 fois par an chez les personnes à risque permettrait de détecter les tumeurs de petite taille réduire la mortalité.

Le médecin prescrira un examen physique et de laboratoire pour établir le diagnostic. Une échographie ou IRM sont effectués, mais c’est la biopsie du foie qui est considérée comme la méthode la plus appropriée pour déterminer les pathologies affectant le foie.

Sans foie fonctionnant, la vie est impossible, mais il est possible de sectionner des parties endommagées. Le foie a une particularité, il a la capacité de se régénérer en cas de lésions partielles. Mais si l’atteinte est trop sévère, une greffe du foie de « donneur vivant » peut devenir nécessaire d’envisager.

Comment aider le foie à se régénérer ?

Bien que le foie soit capable - de manière étonnante - de se renouveler seul, il existe de nombreuses façons de soutenir ce processus. Il existe plusieurs types d’aliments et d’herbes médicinales qui peuvent favoriser la désintoxication du foie. La choline, présente dans le jaune d’œufs, aide le foie à se débarrasser de graisses néfastes. La carnosine se trouvant dans la viande de poulet lutte également contre les dommages au foie. La betterave contient un pigment appelé bétalaïne qui protège le foie contre le stress oxydatif et l’inflammation chronique. Les légumes comme le brocoli, les oignons, le chou, le chou-fleur et les choux de Bruxelles peuvent avoir un effet nettoyant du foie. Les vitamines B, en particulier les vitamines B3 et B12, favorisent la santé du foie. Les poissons contiennent de la taurine, des oméga-3 et des acides gras polyinsaturés sont essentiels au bon fonctionnement hépatique. Une alimentation riche en huile d’olive semble réduire l’accumulation de triglycérides dans le foie. Des études expérimentales ont mentionné que le café peut avoir un effet protecteur, mais des recherches sont encore nécessaires pour prouver cette affirmation. Une méta-analyse a suggéré un lien entre la consommation du thé vert et le risque réduit les altérations du foie.  Les personnes qui consommaient plus de 10 tasses de thé vert par jour avaient un risque plus faible de cancer du foie. L’artichaut réduit le taux de cholestérol et soutient la santé du foie. L’ail contient du sélénium, un minéral qui aide à détoxifier le foie et active les enzymes hépatiques. Les fruits comme le pamplemousse, l’orange, la lime et le citron améliorent la capacité du foie de se nettoyer. À noter : réduire ou éviter la consommation d’alcool est l’une des meilleures mesures pour protéger le foie

Le pissenlit a é des propriétés anti-inflammatoires, ainsi, il peut aider à soulager les troubles hépatiques, par exemple l’hépatite

Les plantes médicinales suivantes favorisent la régénération du foie :

  • Chardon-Marie
  • Fenugrec
  • Rumex
  • Racine de pissenlit
  • Réglisse
  • Chardon béni
  • Chicorée
  • Menthe poivrée
  • Verge d'or

Le Lactobacillus plantarum ou Bifidobacterium bifidum présents dans la flore intestinale, favorisent la guérison des dommages au foie dus à l’alcool, tandis que les préparations probiotiques sont utilisés pour nettoyer et régénérer le foie plus efficacement.

Le nettoyage du foie peut également remédier à des problèmes tels que la constipation, le ballonnement et les troubles digestifs provoqués par des parasites.

Quoi ne pas consommer ?

  • Alcool
  • Plats préparé, transformés
  • Aliments gras
  • Farine blanche et sucre blanc
  • Trop de sel
  • Médicaments sans ordonnance (sauf si nécessaire et seulement périodiquement)

Sources :
https://www.medicinenet.com/liver_anatomy_and_function/article.htm
https://www.medicalnewstoday.com/articles/305075
https://www.healthline.com/health/liver-diseases
https://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/liver-cancer/symptoms-causes/syc-20353659
https://www.healthline.com/health/hepatitis
https://www.healthline.com/health/liver-function-tests
N.V.Kolesnikov « L’anatomie du corps humain »

Suivant votre historique des recherches nous vous recommandons les produits suivants.
Capsule ToXiClean
Capsule ToXiClean

Il aide l'organisme à éliminer les métaux lourds les plus dangereux, tout en favorisant la détox foie, des reins et du sang

33 €
Détails
Mettre dans le panier
Swiss Detox Prime
Swiss Detox Prime

Swiss Detox Prime® est une formule unique qui soutient la fonction hépatique par deux mécanismes d’action. D’une part, il soutient les processus de désintoxication du corps et d’autre part, grâce à sa combinaison de principes actifs notamment l’extrait de chardon-Marie (silymarine) et la choline, il protège les cellules du foie contre les effets nocifs, empêche la stéatose hépatique et aide leur régénération.

18 €
Détails
Mettre dans le panier
Detox Vital
Detox Vital

Remplit à nouveau les éléments nutritifs usés de vitamines, de substances minérales et de nutriments végétaux verts, en aidant ainsi les processus de désintoxication naturels du corps.

33 €
Détails
Mettre dans le panier
NaturalSwiss =
Articles au total:
0