Eva MacPherson Auteur: Eva MacPherson Diéteticienne

La diarrhée est le plus souvent bénigne, mais prenons-la au sérieux!

La diarrhée est l'un des mécanismes de protection les plus efficaces de l’organisme

C’est la maladie la plus fréquente chez les bébés et les enfants mais elle survient aussi souvent chez l’adulte, nous en avons tous fait l’expérience. Les causes des diarrhées peuvent être d’origine infectieuse ou alimentaire (intoxication) Elle peut être provoquée par le stress, par l’alimentation ou par une maladie de l’intestin. Il faut la prendre au sérieux et toujours investiguer les causes.

Bien que la diarrhée soit un symptôme très agréable elle peut être utile étant donné qu’elle favorise l’élimination des substances nocives de l’organisme. Cependant, sa pertinence peut signaler une maladie, il faut donc chercher les causes.

Comment la diarrhée se développe-t-elle ?

Jusqu’ici, nous connaissons quatre mécanismes provoquant la diarrhée. Ils peuvent se présenter séparément ou en combinaison. La diarrhée se produit lorsque :

  • Le péristaltisme intestinal est perturbé par un ralentissement du transit (qui favorise la propagation des bactéries pathogènes). Par une accélération du transit (délai trop court pour une digestion convenable idéale à l’absorption nécessaire de l’eau et des substances nutritives)
  • Une rétention de liquides qui a pour effet de solidifier les substances dans l’intestin. Les liquides fuient alors par la paroi intestinale et les selles ne peuvent pas se former dans le côlon.
  • Une excrétion excessive de sel au travers des cellules de la muqueuse ou une excrétion du bol intestinal si les cellules intestinales sont incapables de retenir l’eau.
  • L’inflammation de la muqueuse intestinale qui, lors de nombreuses pathologies, représente un symptôme en soi et peut provoquer une diarrhée verte.

Quelles sont les causes de la diarrhée

Elle peut être causée par une intolérance alimentaire, comme l'intolérance au lactose, les allergies alimentaires ou celle à certains médicaments. L'infection virale ou bactérienne, les maladies intestinales, l'infection parasitaire, une opération gastrique eu intervention chirurgicale de la vésicule biliaire peuvent également la déclencher.

Les infections bactériennes et virales sont susceptibles d’induire n’importe lequel des mécanismes déjà cités. Certains médicaments peuvent également en être la cause : les laxatifs, les antibiotiques, les antiacides, les diurétiques et certaines médicaments utilisés pour le traitement de la goutte. La consommation excessive d’alcool, le diabète, l’hyperthyroïdie, les allergies alimentaires et certaines formes de cancer peuvent également être à l’origine de diarrhées. Elle peut également être causée par une intolérance alimentaire, comme l'intolérance au lactose, les maladies intestinales, l'infection parasitaire, la vésicule biliaire ou une chirurgie gastrique. Parmi les maladies intestinales, la colite ulcéreuse, la maladie de Crohn et le syndrome du côlon irritable doivent être mentionnés. Elle peut également être causée par des aliments inconnus ou contaminés ou de l'eau consommée dans les pays exotiques, lorsque les bactéries inconnues de notre corps colonisent le tractus intestinal. Pendant le traitement antibiotique, l'équilibre de la flore intestinale peut se perturber, ce qui peut se manifester par une selle liquide. Dans ces cas, il s'agit généralement d'une maladie à court terme. Il y a un danger particulier chez les personnes âgées et les enfants, car dans leur cas une déshydratation peut survenir en raison d'une perte importante de liquide.

Qu'est-ce que la diarrhée jaune indique ?

Cela peut être difficile à croire, mais le stress et l'anxiété peuvent également provoquer des selles jaunes ou la diarrhée liquide. Le taux élevé de stress accélère la digestion, c'est-à-dire les aliments passent trop vite dans le tractus intestinal. La couleur jaune peut résulter du mélange de bilirubine et de graisse non digérée. Le stress a tendance à accélérer la digestion et le transit, c'est-à-dire la nourriture passe trop rapidement à travers le tractus intestinal. La couleur jaune de selle peut être provoquée par le taux élevé de bilirubine et la graisse non digérée. Il existe de diarrhée sans malabsorption aussi comme la diarrhée motrice provoquée par l'accélération du transit intestinal, mais que reste indolore et se manifeste le matin.

Parfois très utile

La diarrhée aiguë est souvent l’un des mécanismes de défense les plus efficaces de l’organisme. Elle « chasse » les substances nocives qui génèrent une inflammation des muqueuses gastriques et intestinale. Dû à ce rôle purificateur, il n’est pas conseillé de la bloquer par un médicament anti-diarrhée tout de suite. Il vaut mieux laisser agir les mécanismes auto-guérisseurs de cet épisode désagréable. Mais il faut veiller à boire suffisamment de liquides pour prévenir une déshydratation en fournissant à l’organisme de l’eau et de précieuses substances minérales dont il est privé lors de l’épisode diarrhéique.

Combien de temps dure la diarrhée ?

La diarrhée aiguë se développe habituellement en raison d'infections virales et dure entre trois à cinq jours. Si elle persiste et dure pendant plus de deux ou trois semaines, elle nécessite des examens plus poussés, car les causes peuvent être nombreuses et elle peut être due à une maladie digestive sous-jacente. Que signifie la diarrhée persistante ? La diarrhée est un problème très courant. Si elle persiste pendant plusieurs semaines, elle peut indiquer un trouble de santé tel que le syndrome du côlon irritable, les maladies inflammatoires de l'intestin, ou une infection.

Quand faut-il consulter un médecin ?

Quand s’inquiéter et consulter son médecin ?  Si la diarrhée dure plus de deux à trois jours et d'autres symptômes - tels que la fièvre élevée et les crampes abdominales - se manifestent. D’autres signes inquiétants sont également des motifs de consultation urgente : une éruption cutanée, un début d’hépatite (la peau et le blanc des yeux deviennent jaunes), un affaiblissement durable de l’organisme et la présence de pus, de mucus ou de sang dans les selles.

Comment éliminer la diarrhée ? Dans la plupart des cas, la diarrhée peut être traitée à la maison et guérit spontanément en quelques jours. Boire beaucoup de liquide et suivre le régime anti-diarrhée appelé "BRAT" (banane, riz, sauce aux pommes et pain grillé) pour soulager les symptômes. Attention particulière doit être portée aux nourrissons et aux enfants pour empêcher leur déshydrations, l’utilisation des solutions d’électrolyte est recommandée.

Comment éliminer la diarrhée ?

Dans la plupart des cas, la diarrhée peut être traitée à la maison et guérit spontanément en quelques jours. Boire beaucoup de liquide et suivre le régime anti-diarrhée appelé "BRAT" (banane, riz, sauce aux pommes et pain grillé) pour soulager les symptômes. Attention particulière doit être portée aux nourrissons et aux enfants pour empêcher leur déshydratation. L’utilisation des solutions d’électrolyte est recommandée.

La consommation de boissons salées et sucrées permet de compenser la perte de glucose et de sels minéraux. Dans ce cas, les boissons sportives ou isotoniques sont les plus efficaces. Nous pouvons nous-mêmes préparer une boisson réhydratante en mélangeant une cuillère à café de sel de mer et huit petites cuillères de miel dans un litre d’eau bouillante. Buvons-en 1 litre toutes les 2 heures soit environ 150 ml toutes les 15 minutes. C’est une solution simple qui remplace rapidement la perte de liquides corporels. Depuis sa découverte en 1974, cette préparation simple a déjà sauvé la vie de millions de personne. La prestigieuse revue scientifique médicale « The Lancent » l’a citée comme l’une des plus grandes percées médicales du 20ème siècle.

Les bouillons de légumes, de viande apportent en complément des sels minéraux et évitent ainsi les carences. Le bouillon de bœuf n’est pas recommandé pour les nourrissons et les enfants en bas âge, ainsi que les allergies alimentaires possibles sont à considérer.

Consommer des infusions de plantes médicinales aide efficacement à rétablir et à rééquilibrer les fluides corporels. Certaines ont un effet apaisant sur les dysfonctionnements du système digestif. On peut boire deux tasses de tisanes de feuilles de framboisier dans la journée (à éviter en début de grossesse cependant). On peut également consommer deux à trois tasses de tisane de gingembre par petites gorgées tout au long de la journée. Les tisanes de camomille romaine et de millepertuis auxquelles on peut ajouter de l’huile d’argousier (5 gouttes pour 250 ml) pour une meilleure efficacité. Il convient d’éviter l’eau pétillante et les boissons gazeuses car elles contiennent du dioxyde de carbone.

Que manger en cas de diarrhée ?

Évitez certains aliments en cas de diarrhée

Il faut éviter certains aliments, en particulier ceux à haute teneur en sucres complexes difficiles à digérer : le pain complet ou intégral ainsi que tout autre produit à base de farine complète ou raffinée (pâtes à base de farine de blé, gâteaux, viennoiseries). De même, Il vaut mieux s’abstenir de consommer des flocons d’avoine et de maïs, des fruits crus comme les pommes, pêches, prunes et poires mais également des pommes de terre et toute forme de son. Ces aliments concourent tous à intensifier la diarrhée. Abstenons-nous de manger des aliments gras, des crudités et modérément des jus de fruits jusqu’à ce que le péristaltisme intestinal se restaure complètement. Il ne faut pas surcharger le système digestif jusqu’à l’arrêt complet de la diarrhée. Mangeons donc peu, juste assez pour assouvir faim et des aliments qui se digèrent facilement.

Quand les épisodes diarrhéiques s’arrêtent, il est recommandé de continuer à consommer des aliments peu irritants pour la muqueuse intestinale. Les aliments les plus recommandés sont la banane, le riz blanc, les biscuits, la viande de poulet bouillie, la purée de pomme de terre et le jus de pomme comme boisson. Quand l’appétit revient, mais pas avant 24 heures, ne consommons que des bananes, du riz cuit à l’eau, des pommes cuites et éventuellement du pain blanc toasté. Les bananes contiennent une proportion importante de potassium qui joue un rôle crucial dans l’équilibre hydrique de notre corps. Le pain blanc grillé et le riz cuit compensent la perte en glucides. Évitons de consommer des fibres en période post diarrhéique car elles augmentent le péristaltisme intestinal et irritent systématiquement la muqueuse intestinale. Les praticiens de santé naturelle préconisent la consommation de pommes pour un nettoyage intestinal. On peut réintroduire les aliments susmentionnés progressivement et en petites doses et, après 48 heures on peut consommer de pommes de terre cuites à l’eau et des légumes cuits à la vapeur.

Quand les symptômes ont tous disparu, on peut reprendre une alimentation normale en restant vigilant avec la consommation d’œufs et de produits laitiers.

Que faut-il éviter de manger ?

Les haricots, les choux, le chou de Bruxelles ne sont pas conseillés lors d’un épisode diarrhéique même si on les considère comme des aliments diététiquement intéressants. Presque tous les produits laitiers entravent la guérison de la diarrhée, que le problème se pose à cause d’une intolérance au lactose ou à cause de l’infection bactérienne ou virale. Dans le cas où la consommation du lait provoque une production excessive de gaz ou de brûlures gastriques, il est recommandé de supprimer de l’alimentation les produits contenant de lactose. Les produits laitiers fermentés comme le yaourt ou le kéfir sont habituellement bien tolérés en cas d’intolérance au lactose, ainsi que les fromages fermes sont mieux tolérés car la majorité du lactose est enlevée avec le petit lait pendant le processus de fabrication. Les crèmes glacées sont souvent incriminées dans les troubles intestinaux.

Bien évidemment il faut bannir la consommation d’alcool et de caféine pendant une diarrhée Ces produits agissent comme des diurétiques tout en stimulant les reins à produire plus d’urine ce qui provoque une déshydratation.

Les remèdes « maison »

Les remèdes plus couramment utilisés sont la pectine de pomme et les probiotiques contenant des bactéries de type Lactobacillus et Bifidobacterium. La caroube en poudre, le gruau d’orge ou la banane sont aussi d’excellents aliments pour freiner l’accélération du transit. Ne cherchez jamais à stopper brutalement les symptômes de la diarrhée car cela prolongera la présence des substances nocives ou des parasites dans le système digestif.

Le programme CLEAN INSIDE® et le nettoyage intestinal

Cette cure est une méthode de prévention idéale pour de nombreuses pathologies. Elle constitue l’un des remèdes naturels les plus efficaces et les plus sûrs pour mettre fin à 0la constipation. Les différents composants du programme Clean Inside (fibres, Parasic et Slim Tea) agissent en synergie. La préparation de fibre est composée de fibres solubles et insolubles d’excellente qualité qui ont un effet bénéfique au niveau de la préservation et la bonne santé du côlon.

Grâce aux autres composants (voir ici) on peut obtenir un nettoyage intestinal complet, notamment :

  • En débarrassant le côlon de différents déchets, toxines et agents pathologique
  • En réduisant significativement ou supprimant la constipation.
  • En soulageant les phénomènes hémorroïdaires souvent liés à la constipation
  • En facilitant tout en douceur l’évacuation des selles
  • En protégeant la muqueuse intestinale contre l’effet irritant des substances toxiques et cancérigènes
  • En réduisant le risque de cancers intestinaux et colorectaux.
  • En prévenant le développement de diverses maladies intestinales (inflammations et hernies intestinales, diverticuloses, etc.)

Le programme Clean Inside a déjà aidé beaucoup de gens atteints de troubles intestinaux. Vous pouvez consulter leur témoignages pour voir l’efficacité de nos produits

Diarrhée du voyage

La plupart des gens planifient soigneusement son voyage, les programmes, les distractions culturelles. Mais il faut également se préparer aux bémols possibles, telle qu’une diarrhée éventuelle qui peut gâcher le voyage.

Mais, qu'est-ce que la « diarrhée du voyage » (appelé également turista) ? C’est une maladie qui attaque la plupart des gens pendant les voyages surtout dans un pays où les conditions d’hygiène et d’assainissement des eaux sont moins développées. Sans être infecté, un changement d’alimentation ou de rythme de vie fragilise la flore digestive ce qui peut se manifester par des troubles gastro-intestinaux. La turista est un trouble sanitaire très fréquent chez les voyageurs qui touche près de 20 à 50 % des voyages de courte durée, environ 10 millions de personne par année.  Elle peut être causée par une infection bactérienne, parasitaire ou encore virale. La prolifération des bactérie nocives se traduise par la perturbation de la flore intestinale.

Infection : La cause la plus fréquente de la diarrhée du voyageur est la bactérie E. Coli, mais d'autres bactéries (comme Salmonella et Listeria), des virus et des parasites peuvent être responsables des symptômes de la turista. L’infection se transmet par l’ingestion des aliments et de l’eau contaminés par des matières fécales. Dans la grande majorité des cas, il s’agit d’une affection bénigne qui disparaît spontanément après quelques jours, dans 90% des cas, on en guérit sans traitement au bout d'une semaine sans traitement médicamenteux. Seulement 1% des cas devient plus sévère en nécessitant une hospitalisation.

Comment prévenir la diarrhée du voyageur ?

Le meilleur moyen d’éviter la diarrhée du voyageur pendant les vacances consiste à mettre en place certaines mesures de prévention. Il convient de se renseigner avant le voyage sur les risques et prendre les précautions nécessaires pendant son voyage (vaccins, médicaments). Une trousse médicale est indispensable quand on se rend dans un lieu où les risques sont plus élevés. Il convient aussi renseigner sur les conditions hygiéniques et sanitaire, il est généralement fortement déconseillé de boire l’eau du robinet, y compris les glaçons. Avant le départ, faut considérer son état de santé générale, les maladies chroniques éventuelles qui peuvent augmenter le risque de contamination dans certains pays.

Probiotique comme remède

Les probiotiques empêchent la prolifération des bactéries nocives

Lorsqu’on prépare un voyage on peut également préparer notre système digestif pour pouvoir confronter les impacts environnementaux dus au voyage. Il est recommandé de prendre une préparation de bactéries salutaires ou probiotiques. Mais qu'est-ce que les probiotiques ? Le mot probiotique signifie en effet « pour la vie », il vient des mots grecs « pro » qui signifie « en faveur » et « bios » qui signifie « la vie ». Les probiotiques sont des suppléments contenant des micro-organismes vivants qui présentent des bienfaits pour l’organisme. Les bactéries les plus couramment utilisées comme suppléments probiotiques sont celles appartenant aux souches de bactéries lactiques. Elles passent à travers du tube digestif en résistant au suc gastrique et aux enzymes de l’intestin grêle et, exercent leur effet bénéfique dans les intestins. Les probiotiques aident à rétablir l’équilibre de la flore intestinal en empêchant la prolifération des bactéries nocives. Leur capacité de renforcer le système immunitaire a été approuvée par des recherches scientifiques réalisées récemment. Les probiotiques peuvent être ingérés par certains aliments, comme les yaourts, mais aussi sous forme de compléments alimentaire. La prise de la préparation Swiss Probiotix® est un choix judicieux, elle contient 4 milliards UFC (Unités Formant Colonie) et 8 millions souches bactériennes par capsule et elle est appropriée pour végétariens. Lorsqu’on voyage, il faut penser encore plus aux enfants, étant donné que leur système immunitaire est plus vulnérable. La prise de Swiss Probiotix® est un moyen de prévention indispensable, il peut être administré aux enfants de 4 ans et plus.

Après être arrivé à la destination, la prévention consiste essentiellement à surveiller son alimentation, et aussi l’hygiène générale. Il faut peler les fruits et légumes, éviter les crudités et la viande insuffisamment cuite. Il faut éviter l’eau de robinet, y compris les glaçons car on ignore leur provenance. Il convient d’adopter certains réflexes de base comme se laver les mains fréquemment, particulièrement avant les repas et en sortant des toilettes. Si malgré les précautions, les symptômes s’installent, les probiotiques peuvent encore aider - il n'est pas trop tard pour les prendre pour accélérer la guérison et rétablir l'équilibre de la flore intestinale. Il n'y a pas de contre-indications, les probiotiques n’ont pas d’effets secondaire nuisibles. Il est recommandé de commencer une cure de probiotique une semaine avant le départ et continuer pendant le voyage. On peut les prendre encore 1 à 2 semaines après la rentrée pour stabiliser la flore intestinale.

Sources :
https://www.healthline.com/health/what-to-eat-when-you-have-diarrhea
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/2184847?dopt=Abstract
https://fr.wikipedia.org/wiki/Diarrh%C3%A9e

Suivant votre historique des recherches nous vous recommandons les produits suivants.
Fibre Clean Inside
Fibre CleanInside

A l'aide des fibres, le complément alimentaire fibre de nettoyage intestinal nettoie le côlon des concrétions accumulées et prévient la ré-accumulation.

34 €
Détails
Mettre dans le panier
Flora Protect Jr.
Flora Protect Jr.

Flora Protect Jr.® est un comprimé probiotique à croquer naturel, sans sucre, de saveur de fruits sauvages, qui aide à équilibrer la flore intestinale des enfants en s'appuyant sur quatre types de probiotique.

29 €
Détails
Mettre dans le panier
Programme Clean Inside
Programme CleanInside

Le Programme de nettoyage intestinal Clean Inside est constitué de trois produits, conçus expressément pour obtenir la méthode de nettoyage de côlon la plus efficace t la plus naturelle.

88 €
Détails
Mettre dans le panier
NaturalSwiss =
Articles au total:
0