Eva MacPherson Auteur: Eva MacPherson Diéteticienne

Désintoxication efficace faite maison

Tout ce qu’il faut savoir sur la désintoxication

Qu'est-ce que la désintoxication ? Pour résumer simplement : Le détox est une méthode thérapeutique alternative ayant pour objectif de purifier le corps des toxines accumulées, qui peuvent être des substances toxiques d’origine externe (alimentation, l pollution, médicaments, stress, alcool) ou internes, produites par l'organisme. Néanmoins, il faut constater que la désintoxication n’est pas une baguette magique il n’existe pas de méthode de thérapie ou de préparation qui élimine les substances toxiques comme par magie. A quoi elle sert alors ? Pour comprendre le processus il faut creuser plus profond. Il revient à l’organisme d’assurer la désintoxication, c’est-à-dire la décomposition et l’élimination des toxines et des radicaux libres. L’organe principal de la désintoxication est le foie, mais d’autres organes excréteurs, le système digestif, les reins, l’appareil urinaire, le sang et le système lymphatique y ont  également un rôle important. En faisant une cure de désintoxication, en tant que procédé de la médecine douce, on soutient le fonctionnement naturel de ces organes. Ce soutien consiste à adopter un régime alimentaire spécial pour diminuer les toxines ingérées, à augmenter l’apport liquidien pour accélérer l’évacuation des toxines et à appliquer les plantes médicinales qui sont capables de fixer ou neutraliser les substances toxiques et qui favorisent la régénération cellulaire.

Pendant la désintoxication, la bonne alimentation et l’augmentation de la consommation de liquide sont importantes.

La désintoxication la plus puissante

Bien qu'il semble étrange, la désintoxication la plus puissante est le changement de mode de vie absolu. Si on pouvait nous permettre de ne pas prendre de médicaments, de jouir d’une santé solide, vivre dans un endroit sans pollution, respirer l’air frais, se nourrir d’une manière saine et variée, éviter les aliments élaborés, éviter de fumer et de consommer d’alcool, ensuite si on faisait les exercices physiques régulièrement, si on n’était pas exposé aux substances toxiques au milieu de travail, si on était épargné du stress, alors on n’aurait jamais besoin de désintoxication. Moins les conditions ci-dessus sont remplies, plus il est probable que tôt ou tard on aura besoin d'effectuer une désintoxication partielle ou complète. Et si c’est le cas, il vaut mieux de choisir une méthode complexe qui soutient autant d'organes que possible, c'est-à-dire, en plus de la désintoxication du foie, elle favorise le bon fonctionnement du système lymphatique, du tube digestif, du système circulatoire et du fonctionnement des reins. À rappeler, cependant, qu’une mode de vie malsain ne peut être contrebalancé pour le long terme par une cure détox occasionnelle, il est nécessaire de la répéter régulièrement

La désintoxication simplement

Rappelons-nous, la désintoxication est effectuée par nos propres organes. La façon la plus simple de se désintoxiquer est de soulager ces organes. Consommer moins d'alcool, arrêter de fumer, boire plus de liquides, de préférence de l'eau minérale non gazeuse. L'augmentation de l'apport en liquide favorise l'évacuation des toxines. L'abandon de l'alcool et du tabagisme seul peut améliorer la fonction hépatique, augmenter la prise d’oxygène du poumon, améliorer la circulation sanguine. Consommer moins de glucides raffinés (sucre blanc, farine blanche), éviter la consommation des aliments élaborés, les plats prêts-à-manger eu en conserve, diminuer la consommation des aliments gras, frits à l’huile, les viandes grasses. Privilégier les légumes et les fruits frais, les aliments riches en fibres, les fruits de mer, les poissons. L'alimentation variée, riche en fibres, en vitamines naturelles est bien pour le système digestif, tandis que les antioxydants rendent le foie plus sain et donnent de l’énergie. Effectuer régulièrement des exercices physiques pour en tirer tous les bénéfices physiques et mentales. Non seulement le bien-être général en profitera, mais le moral remonté, l’endurance augmentée et la diminution du niveau de stress auront tous un effet positif sur la digestion et la circulation sanguine

Quand a-t-on besoin de désintoxication ?

Les populations primitives ont leurs traditions pour les cures de désintoxication naturelles. Souvent, elles sont liées à une période religieuse ou à une étape de développement personnel. Au sens religieux tout jeûne est une cure de désintoxication, il a pour but de purifier non seulement l’esprit mais également le corps par le biais d’un mode de vie sain, dans le cadre duquel  on suit une alimentation modérée, on se prive même - partiellement ou entièrement - de des viandes et des sucreries. Ceci vous semble-t-il familier ? Les diététistes recommandent cette méthode en tant que mode d’alimentation approprié,  c’est peut-etre grace a cela que les cures de désintoxication sont souvent réalisées au changement de saison, typiquement au printemps et en automne. Tandis que la cure de printemps a pour but d’une part de mettre un terme à la dla saison hivernale chargée des aliments riches en calories et d’un manque d’activité physique et d’autre part de recharger les stocks de vitamines, la cure d’automne favorise la défense immunitaire suite à la période estivale abondante et avant les mois froides à venir. Dû à la vie moderne, les rites liées aux saisons ont tendance à perdre de leur importance. De nombreux aliments sont disponibles pendant toute l’année, on mange moins de fruits et légumes saisonniers, on n’exerce pas suffisamment d’activité physique. Tout de même, les cures de désintoxication ont toujours leur importance mais plutôt en réponse aux signaux d’alarme émis par l’organisme et non pas par pratique religieuse.

Si, sans avoir une maladie pouvant expliquer ses symptômes, on se sent déprimé, on souffre de fatigue chronique, de mauvaise haleine, le niveau d’énergie baisse, on est sujet aux ballonnements et troubles digestifs, le métabolisme se ralentit, on prend du poids, on souffre de maux de tête ou des problèmes cutanés, il est peut-être  temps de se désintoxiquer. Après les lourds traitements médicamenteux (chimiothérapie, cure antiviral ou antibiotique, cure de stéroïde) la régénération peut être accélérée par une désintoxication bien appliquée et sans  se porter à des excès.

Symptômes d'une désintoxication inadéquate

Il existe d'innombrables façons de se désintoxiquer, à partir de la cure au citron en passant par les cures de jus jusqu'à l'application des tisanes ou de différents sels. On ne se charge pas ici d’en donner avis mais il faut se rappeler que le but final d’une cure détox à la maison est toujours d’améliorer le bien-être général, d’atténuer ou de supprimer les symptômes gênants après, bien évidemment, avoir exclu la possibilité de présence de maladies organiques. Tout symptôme étrange - tel que les problèmes digestifs et plus particulièrement les crampes abdominales - peut être dû à une cure mal choisie ou inadéquatement réalisée. En cas d’achat d’une préparation détox, il convient de choisir un produit dont les informations précises sur les ingrédients, sont bien disponibles. En cas du moindre soupçon de l’allergie à l’un des composants, arrêter immédiatement l’utilisation du produit. De graves problèmes peuvent être générés par les méthodes appliquant des minéraux grossiers ou des grains tranchants car celles-ci peuvent endommager la muqueuse de l'intestin, ou aggraver les symptômes chez les personnes sujettes aux maladies inflammatoires (maladie de Crohn, SCI, colite).  Les préparations à une teneur élevée en oxalate peuvent engendrer un danger car elles augmentent le risque de formation des calculs rénaux. L’objectif principal, lors d’une cure détox, est de donner un pouce aux organes sécrétoires du corps et non pas de de les surcharger. Un signal d'avertissement peut être la baisse continue du niveau d'énergie pendant la cure, il convient alors d’opter pour une préparation qui fournit les vitamines et minéraux ayant fuis en raison du métabolisme accéléré, et les probiotiques indispensables au rétablissement de l’équilibre de la flore intestinale. La perturbation de l’équilibre de la flore intestinale peut provoquer un certain nombre de symptômes, comme les problèmes de peau, les inflammations articulaires, la constipation ou la diarrhée. Les régimes excessifs, sont également à éviter : la désintoxication n’a pas pour but d’affaiblir l’organisme, or une alimentation inadéquate, déséquilibrée, peuvent mener aux carences. L’organisme a besoin des glucides, des protéines et des lipides, ce sont les constituants élémentaires, on ne doit pas les exclure, mais trouver une bonne composition des nutriments de qualité.

La désintoxication comme moyen d’amincissement

C'est une expérience générale que pendant une cure détox on perd également du poids que ce soit notre objectif original ou non. Quelle est la raison ? D’une part, la plupart des méthodes d'amincissement se reposent sur l’apport calorique réduit. Bien que lors d’un détox on n’a pas un objectif direct de diminuer l’apport alimentaire, mais un régime varié et équilibré entraîne[sm1]  une certaine diminution de la quantité d’aliments ingérés. D’autre part, les compléments alimentaires amincissants accélèrent le métabolisme en raison de leurs ingrédients favorisant la perte de poids, comme des substances thermogéniques, caféine ou d’autres substances stimulantes. Plusieurs préparations amincissantes contiennent des laxatifs. En revanche, une cure de désintoxication a une efficacité plus durable par rapport aux produits d’amincissement. Lors d’une cure détox, on augmente l'apport en liquide et on soutient la fonction hépatique ce qui accélère le métabolisme. Le ralentissement du métabolisme est un problème difficile qui se développe sur une longue période de temps. On a le sentiment de prendre des kilos même si on ne mange presque rien. On peut se lancer à de nombreuses cures d’amaigrissement, la balance ne bouge pas ou il y a toujours un effet yoyo. Les signes d’un métabolisme ralenti sont la constipation, les selles dures, le ballonnement, et l’intolérance aux divers aliments. Une cure de désintoxication a pour but de remédier justement ces problèmes, et étant donné qu’elle dure pendant plusieurs mois, 3 mois en général, les résultats sont plus durables. Lors de la cure complexe, on se procure en vitamines et en minéraux, on stimule le péristaltisme, on améliore la fonction hépatique et la digestion générale. La cure fournit également les probiotiques indispensables au bon fonctionnement du système digestif et du corps. Le rétablissement de la flore intestinale supprime l’hypersensibilité aux divers aliments. L’activité sécrétoire performante et le système digestif sain sont les conditions d’un métabolisme correcte, une désintoxication représente ainsi la véritable clé d’une perte de poids efficace et durable.

C’est souvent le métabolisme ralenti qui se cache derrière une cure d’amaigrissement échouée, une cure de désintoxication peut être la solution

Désintoxication du foie

On a déjà mentionné l’importance de la désintoxication du foie. Abordons ici ce sujet un peu plus en détails. Le foie, véritable usine interne, doit accomplir de nombreuses tâches, dont la désintoxication. Quand a-t-on besoin du détox du foie ? Comme mentionné ci-dessus, lors de la désintoxication on soutient ses propres fonctions naturelles des organes responsables de la désintoxication. En cas du foie on stimule la production de la bile, on soulage sa surcharge par des préparations antioxydantes qui sont capables de fixer les radicaux libres tout en favorisant les processus d’autoguérison. Le foie est le seul organe principal capable de se régénérer, mais pour cela il faut le soutenir pour l’épargner des signaux d’alarme continus pour combattre le stress et des processus d’infections. C’est pourquoi, pendant une cure détox il convient d’éviter la consommation d’alcool et d’arrêter de fumer. L'accumulation de graisse dans le foie entraîne une inflammation du tissu hépatique et des lésions cellulaires. Pendant le détox, il est également recommandé d’éviter la consommation des repas lourds et trop gras. Une préparation détox complexe améliore les fonctions du foie au niveau de désassimilation et transport des lipides tout en le purifiant et favorisant les processus de régénération. Ils existent des plantes médicinales et principes actifs favorisant la production et régénération cellulaire, ainsi que des vitamines qui soutiennent les processus de guérison du foie surchargé.

Détoxification et nettoyage intestinal

Il y a souvent une confusion au niveau de la différence entre le nettoyage intestinal et la désintoxication. La désintoxication est un processus complexe qui affecte de nombreux organes, dont le système digestif. Le nettoyage intestinal fait donc partie du processus de désintoxication. Pourquoi on réalise souvent une cure de nettoyage intestinal séparée ? Principalement c’est en raison des problèmes se limitant au système digestif, quand il s’agit d’un problème de ballonnements, de diarrhée persistante, de la constipation, de l’inconfort abdominal ou des intestins paresseux qu’on se lance dans une cure de désintoxication. La consommation de fibres résout les selles,  les produits laxatifs améliorent le péristaltisme tandis que les produits antiparasitaires aident à éradiquer les parasites éventuellement présents dans le système intestinal. Les résultats se manifestent en quelques semaines, les symptômes désagréables deviennent atténués ou éliminés. L’efficacité de la cure nécessite une approche holistique, tout en stimulant la sécrétion des enzymes digestives et rétablissant l’équilibre de la flore intestinale. Un apport suffisant en liquide est indispensable et on ne peut pas oublier de se suppléer en vitamines et en minéraux non plus. Il existe d’autres méthodes de nettoyage intestinal qui peuvent agir rapidement, tels que le lavement ou la purge, mais ces méthodes sont plus drastiques et n’utilisent pas les capacités auto-purificateurs importantes de l’organisme. Pour entamer une telle cure il s’impose de demander conseil à son médecin. Après de tels traitements, il est particulièrement important de restaurer la flore intestinale.

Beaucoup d'herbes médicinales peuvent favoriser la désintoxication, elles soutiennent l’organe qui y joue un rôle-clé

Désintoxication par plantes médicinales

Comme nous l'avons déjà mentionné à plusieurs reprises, la désintoxication est un processus complexe qui a un effet sur tout l’organisme, il n'y a donc pas de plante miracle de désintoxication qui puisse affecter tous les organes identiquement. Il vaut la peine de prendre en compte la méthode d’application de la plante médicinale donnée : les tisanes à base des plantes médicinales n’ont pas une teneur stable en ingrédients actifs, ces derniers peuvent varier en fonction du lieu de la production, des conditions météorologiques, de l’ensoleillement, du sol …, etc.  En revanche, les teintures, les extraits standardisés, ont une composition fiable et constante. Sans être exhaustif, voici quelques herbes médicinales populaires qui ont un effet détoxiquant :

Nettoyage du foie

Chardon-marie (Sylibum Marianum). Le chardon-Marie est l’une des plantes médicinales la plus puissante en terme d’antioxydant et a des effets anti-inflammatoires efficaces en raison de son précieux actif nommé silymarine. Il s’agit d’un complexe de bioflavonoïdes qui favorise la perte de poids car il stimule le fonctionnement du foie, donc il sera plus facile de décomposer les graisses et d’évacuer les toxines. Le chardon-Marie est très bénéfique pour traiter l'hépatite virale, il capte les radicaux libres et soutient la régénération cellulaire.

Curcuma (Curcuma longa). Son actif principal est la curcumine, responsable de sa couleur et du goût spécial. L’effet purifiant du foie du curcuma est largement reconnu, en outre, il a des vertus antibactériennes, antivirales, fongicides, antioxydantes. Il stimule également la production d’enzymes du foie et le fonctionnement de la vésicule biliaire ce qui augmente le volume de la sécrétion de la bile entrant dans le duodénum. Le curcuma protège le foie contre les substances toxiques ingérées avec les aliments et favorise l’évacuation des toxines du corps.

Artichauts (Cynara cardunculus). Une plante très répandue en Afrique du Nord et en Europe méridionale. Son actif important hépatoprotecteur est la cynarine présente dans ses feuilles mais il contient également un grand nombre de flavonoïdes, d'inuline et de minéraux. L’artichaut est reconnu comme un stimulant du foie et de la vésicule. Il peut apporter un soulagement après un repas lourd, mais il réduit aussi efficacement le taux de glucose dans le sang, les gonflements et la formation de gaz.

Purification sanguine

Ail des ours (Allium ursinum). L’ail des ours finement haché et parsemé sur une tranche de pain ou mélangé dans une petite salade verte gourmande est un délice et excellent pour la santé. L’ail des ours protège les vaisseaux sanguins et le cœur. Il diminue la pression artérielle, sa consommation est recommandée en cas d'athérosclérose, pour fluidifier le sang et lutter contre les dépôts de cholestérol. Il a un effet dépuratif puissant et stimule la circulation sanguine. Il est un excellent antiseptique, désinfecte l’intestin tout en ayant des propriétés vermifuges.

Ortie (Urtica dioica). Parmi les plantes médicinales détox on ne peut pas oublier l’ortie qui est très efficace au niveau de la purification du sang. Elle est un diurétique par excellence et grâce à sa teneur élevée en fer elle aide le corps à stimuler la production de globules rouges, elle peut aider à prévenir l’anémie. Pour entamer une cure purifiante elle est à consommer pendant une période de 6 semaines, principalement au printemps et en automne. Elle améliore la fonction rénale, sa tisane préparée de sa racine a un effet bénéfique au niveau du trouble de prostate. Elle abaisse le taux d'acide urique dans le sang, ainsi elle peut également être utilisée efficacement contre la goutte et les douleurs articulaires.

Nettoyage des reins

Prèle des champs (Equisetum arvense). Cette plante ancestrale est particulièrement riche en minéraux, y compris le silicium organique, qui la rende exceptionnelle parmi les plantes médicinales. Elle est particulièrement riche en minéraux absorbables, calcium, magnésium, potassium. Consommée sous forme de tisane ou appliquée comme bain, elle améliore les capacités de drainage et d’élimination rénale, elle a une action bénéfique au niveau des problèmes de voies urinaires, pertes urinaires, prostate, cystites.  Ella a des propriétés anti-inflammatoires, astringentes, elle stimule le fonctionnement des reins, et comme les stigmates de maïs, a un effet diurétique très fort. Elle peut servir de remède naturel en cas des calculs rénaux, sable rénal.

Pissenlit (Taraxacum officinale). Cette plante médicinale un peu oubliée a des propriétés diurétiques, cholagogues, est un dépuratif général, un allié précieux pour les détox et purification. Le pissenlit augmente considérablement le volume de la bile et favorise l’élimination de l’acide urique et du cholestérol. Elle diminue le taux de glucose sanguin et elle est efficace contre les douleurs rhumatiques. Elle est à consommer sous forme de la cure, pour la désintoxication on utilise sa coction préparée des feuilles, tandis que pour les problèmes gastriques ou pour le diabète la coction préparée de sa racine est recommandée.

Drainage lymphatique

Gaillet (Galium mollugo). Plante connue également sous le nom de caille-lait. On utilise de nombreuses variétés de cette plante en phytothérapie, surtout dans le cas de problèmes thyroïdiens. Il possède des propriétés dépuratives et a des vertus exceptionnelles pour les problèmes rénaux et de la prostate. Il contient une grande quantité de flavonoïdes ayant un effet antioxydant, ainsi que la galiosine, l’asperuloside et les tannines. En raison de son effet bénéfique sur le ménage hormonal, il est également recommandé pour les problèmes de peau.

Souci (Calendula officinalis). Le souci ou calendula stimule la circulation lymphatique et veineuse, aide à décongestionner la lymphe, là éliminer le surplus des toxines qui y circulent. Il contribue à éliminer les déchets et à rétablir le fonctionnement du foie et de la vésicule biliaire. Le souci soigne les petits problèmes de peau, il s'applique sur les coupures, les écorchures et les blessures, sur les inflammations et les coups de soleil, mais il est également efficace contre l'acné et les éruptions cutanées. Sa tisane est utilisée depuis le Moyen Âge pour ses vertus calmantes, antispasmodiques, dépuratives. L'action anti-inflammatoire, antiseptique et cicatrisante du souci permet de soulager les inflammations gastriques, irritations, ulcères.

Nettoyage intestinale

Psyllium (Plantago ovata). Les médecins égyptiens utilisaient déjà le psyllium comme laxatif et contre les inflammations des voies urinaires, mais il est également connu depuis des siècles en Europe, en Inde et en Chine. On l’appelle également plantain des Indes. Il existe du psyllium noir et du psyllium blond, ayant les mêmes effets grâce au mucilage se trouvant dans leur enveloppe. C’est une sorte de fibre qui se gonfle au contact de l’eau, formant un gel, stimulant le péristaltisme en aidant l’évacuation des selles. Le mucilage de psyllium forme un gel protecteur sur la paroi de l’estomac et des intestins, il soigne les maladies inflammatoires de l’intestin telles que le syndrome du côlon irritable, la diverticulite, l’ulcère duodénal. Il sert de nourriture pour des bactéries de la flore intestinale et réduit le taux de cholestérol et de glucose sanguin.

Angélique (Angelica archangelica). Elle est cultivée depuis le Moyen-âge en Europe dans tous les monastères comme panacée. On l’utilisait pour ses vertus antispasmodiques, carminatives. Elle est utilisée comme aromate et est un ingrédient important en confiserie faisant partie de la composition de plusieurs liqueurs comme la Bénédictine et la Chartreuse. Elle stimule les sécrétions gastriques, pancréatiques, intestinales et a la capacité de favoriser l’expulsion des gaz intestinaux. Ces propriétés carminatives diminuent les ballonnements et des flatulences. Les tiges des racines possèdent des propriétés stimulantes, sudorifiques, toniques et apéritives.

Suivant votre historique des recherches nous vous recommandons les produits suivants.
Programme ToxiClean
Programme ToxiClean

Utilisé conjointement avec le programme de nettoyage intestinal Clean Inside, le programme de désintoxication ToxiClean a été conçu pour augmenter le résultat de la désintoxication de vos organes internes afin de retrouver une bonne santé au quotidien.

88 €
Détails
Mettre dans le panier
Swiss Detox Prime
Swiss Detox Prime

Swiss Detox Prime® est une formule unique qui soutient la fonction hépatique par deux mécanismes d’action. D’une part, il soutient les processus de désintoxication du corps et d’autre part, grâce à sa combinaison de principes actifs notamment l’extrait de chardon-Marie (silymarine) et la choline, il protège les cellules du foie contre les effets nocifs, empêche la stéatose hépatique et aide leur régénération.

18 €
Détails
Mettre dans le panier
Swiss Prebiotix Ultra
Swiss Prebiotix Ultra

Préparation prébiotique complexe à base de 4 types d’oligosaccharides.

18 €
Détails
Mettre dans le panier
NaturalSwiss =
Articles au total:
0