NaturalSwiss NaturalSwiss Logo Contact Details:
Main address: Route de Crassier 7 CH-1262 Nyon Lake Geneva ,
Tel:+33 970 468 881, E-mail: serviceclientele@naturalswiss.ch
Quand est-ce que votre organisme a beson d'un désintoxication et un nettoyage intestinal? Quelles sont les causes des trobles digestifs? Les réponses sont évidentes.

Les parasites intestinaux

Les parasitesComment se vermifuger et supprimer ainsi douleurs et maladies multiples ? vous aurez besoin d’inclure dans votre hygiène personnelle régulière (annuelle), le complément nutritionnel Parasic, efficace pour détruire les parasites humains. C’est l’un des composants du Programme Clean Inside dédié au nettoyage interne. Il contient un mélange spécial de 18 plantes médicinales connues depuis des milliers d’années afin d’éradiquer et de tuer avec succès les parasites dangereux, leurs œufs et leurs larves incrustées dans diverses parties du corps. Parasic Junior est constitué d’ingrédients spécifiquement adaptés aux besoins des enfants et grâce à son efficacité, il agit de manière très exhaustive et est incontournable dans le processus d’éradication des parasites hors de leurs organismes.

De nombreuses personnes ne sont pas conscientes du fait que le corps humain est un terreau fertile pour différents parasites qui vont des virus microscopiques, des bactéries, des champignons et des protozoaires jusqu’aux vers dont la taille peut parfois aller jusqu’à plusieurs dizaines de centimètres de long (par ex. les cestodes). Pour la compréhension de cet article, nous supposons que différents types de vers qui font partie des parasites humains perturbent l’organisme.

A la lumière des dernières études épidémiologiques, nous pouvons supposer que 80% de la population adulte héberge des vers humains. Cette découverte fut une surprise pour les chercheurs eux-mêmes car ils ne trouvèrent pas de différence entre les hommes et les femmes, pas plus qu’ils ne purent attribuer cette présence à des facteurs industriels, économiques ou encore géographiques. Il existe deux principaux groupes de vers responsables de diverses maladies humaines. En fonction de leur forme, ils sont divisés comme suit :

  • Les nématodes (vers ronds) : dont la coupe transversale de leur corps est cylindrique comme par ex. les oxyures (Enterobius vermicularis) ou comme le gigantesque vers rond intestinal ascaris (Ascaris lumbricoides). Ces deux vers sont à l’origine d’une maladie appelée nématodose.
  • Les cestodes (vers plats) – dont la coupe transversale du corps est plate comme par ex., le ténia (Taenia saginata) qui peut mesurer jusqu’à plusieurs mètres de long ou le ténia nain (Hymenolepis nana) qu’on retrouve chez les enfants. Ils sont responsables d’une maladie appelée taeniasis/téniase.

Ces parasites infectent des millions de personnes. Ce qui veut dire que vous pouvez aussi en être victime sans même connaître ni suspecter leur présence dans votre corps. Mais n’en restons pas là, nous ne parlons pas que de vers intestinaux. Ils peuvent être présents et vivants dans pratiquement toutes les parties de l’organisme : dans les poumons, le foie, l’estomac, le duodénum, l’œsophage, le cerveau, le sang, la peau et même dans les yeux ! Ce n’est pas uniquement un type de parasites mais plusieurs espèces différentes qui peuvent coexister simultanément. Cependant, les parasites migrent souvent à l’intérieur du corps et sont capables de s’installer dans les muscles et les articulations. La douleur ressentie est souvent attribuée à de l’arthrite de manière erronée.

Que sont les parasites ?

Les parasites se caractérisent par leur capacité à vivre au dépend d’un autre organisme. Chacun d’entre nous peut en être l’hôte dans lequel ils vivent et prospèrent. De manière à survivre et à se multiplier, ils se servent de nos nutriments et de notre énergie.

En 2000, le magazine « Discover » a publié un article passionnant sur ce sujet qui mentionne : « chaque organisme vivant possède en lui ou sur lui au moins un parasite, mais en réalité, les gens en ont bien davantage… Les scientifiques commencent seulement à prendre conscience de quoi ces parasites largement répandus sont capables. Les recherches soulignent un fait important : les parasites peuvent prendre le contrôle du monde. C’est plutôt troublant de découvrir combien ils sont puissants » .

Quelles sont les causes de ce phénomène et quelles en sont les explications ? C’est très simple. Chacun doit comprendre que nous sommes faits d’environ 70 milliards de cellules qui coopèrent constamment entre elles.
Les cellules doivent former des équipes parfaitement organisées, leur fonctionnement étant modulé par de nombreuses impulsions chimiques. C’est le pré requit de la santé. Si un organisme donné – comme un parasite par exemple, est capable de contrôler ces impulsions, il est alors également capable de prendre le contrôle de notre organisme et ceci précisément, est la plus grande menace que représentent les parasites.

« En réalité, les parasites ont tué plus de gens que toutes les guerres de notre histoire » voilà l’affirmation posée par le « National Geographic » dans l’un de ses documentaires récompensé par un oscar sous le titre « les ravisseurs de l’organisme » .

L’organisation mondiale de la santé (OMS) classe les parasites comme l’une des causes les plus susceptibles de générer des maladies humaines. Ils sont responsables de multiples maladies gastro-intestinales, entre autres maladies contractées par les humains. Les parasites dépassent même le cancer considéré comme la plus sérieuse des maladies mortelles.

Si vous doutez que des parasites puissent prospérer chez des milliers de personnes, vous devez absolument lire les nombreux témoignages authentiques que vous trouverez sur ce site : témoignages. Vous réaliserez rapidement que c’est un problème bien plus préoccupant que nous n’aurions jamais pu l’imaginer.

Les parasites intestinaux

C’est dans un côlon engorgé que l’on trouve le plus grand nombre de vers. Là, dans les déchets compactés, on trouve des parasites de tailles différentes. Si le côlon n’est pas débarrassé des déchets accumulés dont ils se nourrissent, Les toxines qui s’y sont progressivement accumulées empoisonneront l’organisme. Les déchets émis par les parasites produisent également des toxines qui irritent le système nerveux central et provoquent de la nervosité et de l’irritabilité. En outre, parce que les vers se nourrissent de pratiquement tous les nutriments présents dans le système digestif, et prélèvent le meilleur de ce que les aliments nous offrent, ne laissant à notre corps que ce qu’il en reste.

Un excès de poids peut même être attribué à des parasites intestinaux qui vous privent des nutriments vitaux ne laissant que des calories vides. En conséquence, le corps demande de plus en plus de calories dans sa tentative de substitution et de complémentarité en nutriments et en vitamines manquants. Certains vers occupent spécifiquement la partie haute de l’intestin grêle et sont la cause d’inflammation à cet endroit. Cette inflammation génère des gaz et des ballonnements. Ce phénomène est principalement corrélé à la consommation accrue de certains types de légumes.

De manière à prévenir l’empoisonnement de la totalité de l’organisme, il faut éradiquer les déchets et les parasites du côlon. Autrement, en lieu et place des nutriments, seules les toxines seront absorbées du colon encrassé et de la masse de selles toxiques. Quand cela se produit, plus rien ne fonctionne correctement dans l’organisme. C’est la raison pour laquelle jusqu’à 90% de toutes sortes de maladies trouvent leur origine dans le côlon à cause des toxines et de la déficience nutritionnelle préexistante au niveau cellulaire.

Les vers sont intelligents

Ils survivent grâce à leurs exceptionnelles capacités d’adaptation de leur cycle de vie afin d’assurer la survie de leur espèce à l’intérieur d’un hôte qui ignore ce phénomène – votre corps. Ils sont difficiles à diagnostiquer pour cette raison. Ils se dissimulent et maquillent ainsi leurs agissements qui produisent les mêmes symptômes que les maladies les plus souvent rencontrées. La façon dont les vers, même les plus grands, pénètrent notre organisme et y prospèrent clandestinement est tout simplement incroyable. Ils font leur chemin de manière clandestine et, il faut bien le dire, de manière intelligente. C’est la raison pour laquelle, si un traitement conventionnel n’apporte pas d’amélioration lors du traitement d’une maladie banale, les spécialistes suggèrent de commencer un traitement contre les parasites.

Mais sommes-nous si impuissants à leur égard ? si vous n’êtes pas suffisamment attentifs aux signes que votre corps vous envoie et si vous considérez qu’une simple baisse d’énergie fait partie du cours normal de votre vie ou si vous croyez qu’une maladie peut être d’ordre du « Karma » , ils resteront certainement ignorés. Cependant, si vous êtes capable d’entendre et de comprendre certains signes que vous envoie votre organisme, il devrait être assez facile de détecter la présence de parasites. Dans son livre « Devine ce qui est venu pour dîner », l’auteur Ann Louise Gittleman, une spécialiste en nutrition nous en donne les principaux symptômes :

Les cestodes (vers plats) – les parasites intestinaux les plus anciens

Ils font partie des parasites intestinaux les plus anciens de l’humanité. Certaines espèces se sont si parfaitement adaptées à la vie dans l’intestin humain qu’elles ne posent pas de problème à leur hôte, l’être humain. Leur corps est plat et segmenté en anneaux. L’infection se transmet quand des fragments des anneaux de l’organisme des cestodes (vers plats) se retrouvent dans les selles. Les anneaux (qui sont repérables à l’œil nu dans les selles) contiennent des œufs qui se répandent quand les anneaux se désintègrent.

  • Le Taenia saginata cestode peut atteindre 3 à 10 mètres de long. Il pénètre dans l’organisme lors de la consommation de bœuf insuffisamment cuit. Des dérangements gastro-intestinaux peuvent alors parfois être ressentis. Les cestodes (vers plats) n’ont pas d’ouverture buccale. Le taenia saginata absorbe les nutriments au travers de la surface de son organisme, parfaitement adapté à cette tâche. Il fragilise l’hôte en irritant la muqueuse avec ses ventouses, ses crochets et en excrétant des métabolites.
  • L’ hymenolepis nana n’atteint que 7 à 80 mm de longueur. Les sources de contamination sont les œufs trouvés dans les selles. Les rats et les souris sont les « réservoirs de stockage » de l’infection. C’est l’œuf (cysticercus) en lui-même qui génère l’infection. Le cysticercus fait sa nidation dans les parois intestinales où il devient un vers plat adulte. Les enfants, particulièrement ceux issus des milieux défavorisées, sont infectés en raison d’une hygiène insuffisante. Perte d’appétit, perte de poids ou stagnation du poids, douleurs gastriques mais également les fringales en sont les principaux symptômes.

Les nématodes (vers ronds) – parasites intestinaux très répandus

Contrairement aux cestodes (vers plats), ces vers ont un corps rond et dépourvu d’anneaux. Ils sont classifiés par espèces et parasitent les humains au stade larvaire et adulte. La femelle pond des œufs ou donne naissance à des œufs. Les nématodes (vers ronds) représentent une menace réelle car ces parasites humain sont principalement trouvés dans les régions tropicales et subtropicales mais certaines espèces sont globalement très répandues et sont même assez communes ici. Par exemple, les oxyures (Enterobius vermicularis) ou les ascaris lubricoides sont courants chez les enfants.

Les oxyures (Enterobius vermicularis) sont des petits vers blancs d’approximativement 1cm de long. Ils vivent souvent dans l’intestin grêle ou dans l’appendice des humains, principalement dans l’organisme des enfants. La femelle ver migre dans le côlon et pond ses œufs près de l’anus. Ce phénomène se produit principalement la nuit et lorsqu’il fait chaud. Les larves sont couvées dans les œufs.

  • Les êtres humains sont la cible de l’infection et ils sont les seuls à être l’hôte de ce parasite. La transmission se fait couramment en collectivité (école, crèche, famille). Si l’hygiène est insuffisante après avoir eu un contact avec la zone rectale, des œufs se retrouvent sur les doigts et sous les ongles et peuvent ainsi retourner à la bouche. En outre les œufs peuvent être transmis par le biais des draps de lit, par le sol et de là, peuvent contaminer les objets avoisinants ou les aliments. En présence de courants d’air, les œufs peuvent pénétrer dans l’organisme d’un autre membre de la famille (par respiration ou par ingestion). En conséquence, si l’un des membres de la famille est infecté, il est nécessaire de traiter la famille entière. Les démangeaisons de la zone anale, principalement le soir en représentent les symptômes les plus fréquents.
  • De petits ulcères peuvent apparaître quand ils adhèrent à la paroi intestinale engendrant ainsi une deuxième infection d’origine bactérienne.
  • Chez les femmes et les petites filles, le nématode femelle peut migrer dans le vagin et provoquer un écoulement. Si les oxyures (Enterobius vermicularis) ne sont pas éradiqués de l’organisme à tant, ils peuvent pénétrer dans l’utérus. Leur présence dans l’utérus se manifeste par une inflammation de la muqueuse utérine et des trompes de Fallope.
  • Autres symptômes : perte d’appétit, perte de poids, douleurs gastriques, nausées, vomissements ou énurésie nocturne (principalement chez les filles). Les enfants sont agités, souffrent d’insomnie, il peut arriver qu’une névrose se déclare.

Comment savoir si vous avez des vers humains

La méthode la plus courante de détection des vers humains est celle de l’examen des selles. Cette méthode n’est cependant pas totalement fiable car les vers humains dans les selles ne peuvent être détectés que lorsque leurs œufs sont visibles au microscope lors de l’examen des selles. Les vers adultes sont fermement arrimés à la muqueuse dans les différentes parties du tube digestif et de ce fait, leur présence dans l’organisme ne peut être détectée qu’au moment précis où les œufs sont pondus. Il est impossible d’être certain de leur existence autrement. C’est pour cette raison que les professionnels de santé recommandent d’effectuer trois prélèvements de selles distincts à différents moments de la journée. Les parasites intestinaux adultes peuvent être observés directement par le médecin lors d’une coloscopie.

Parfois une personne infectée ne présentera aucun symptôme. Quoi qu’il en soit, divers signaux, qui, si on y est attentif, peuvent vous aider à savoir si votre organisme « héberge » des vers. Par exemple, des gaz fréquents et des crampes d’estomac en sont des signes assez caractéristiques. Ils sont provoqués par certains parasites qui se trouvent tout particulièrement localisés dans la partie haute de l’intestin grêle où ils sont responsables d’inflammation, ce qui génère gaz et ballonnements. Pour un complément d’informations, voici la liste des symptômes donnée par Ann Louise Gittleman. Les symptômes sont très variés et cette liste peut vous aider à mieux cerner la situation. Par exemple :

  • Allergies à de nombreux types d’aliments
  • Anémie (taux anormalement bas de globules rouges)
  • Ballonnements (gonflement abdominal)
  • Selles sanglantes
  • Diarrhées fréquentes ou à l’inverse, constipation
  • Symptômes de type grippaux tels que la toux, les enrouements, la fièvre
  • Selles nauséabondes, phénomène qui s’empire dans l’après midi et dans la soirée
  • Gaz et crampes
  • Démangeaisons anales, particulièrement le soir et la nuit
  • Nausées
  • Vomissements
  • Perte de poids avec appétit décuplé
  • Douleurs musculaires et articulaires
  • Insomnie et troubles du sommeil
  • Fatigue chronique
  • Syndrome de l’intestin irritable (SII)
  • Dysfonctionnement immunitaire

D’autres symptômes d’une infection parasitaires pourraient aussi être les suivants : goût amer dans la bouche, accélération du pouls, douleurs ombilicales, vision brumeuse, nez ou oreilles qui démangent, hyper salivation pendant le sommeil. Certaines maladies peuvent également apparaître telles que l’asthme, le diabète, l’épilepsie, diverses sortes d’éruptions et d’eczéma, des migraines et des maux de têtes, des maladies cardiaques et des cancers.

Comment se vermifuger ?

Il est nécessaire de tout d’abord nettoyer l’intégralité du système digestif de manière à éradiquer les parasites chez les humains. Un côlon propre et hydraté dont les muscles sont toniques est un lieu inhospitalier pour des parasites intestinaux car ceci les découragera de s’y installer. La réponse à la question « comment se vermifuger ? » peut être trouvée juste ici. On se débarrasse plus facilement des parasites grâce à une approche à plusieurs niveaux :

Etape 1 : utiliser le nettoyant à base de plantes qui est incontournable car la majorité des sources d’eau se trouvent à proximité des habitations humaines et sont ainsi probablement contaminées par des parasites.

Etape 2. : augmenter l’apport en fibre qui permet d’accélérer le temps de transit des restes de nourriture non digérée prévenant ainsi leur accumulation. Une accumulation de ces déchets alimentaires est le pré requis d’une infestation parasitaire.

Etape 3 : combler les déficiences vitaminiques. En consommant des apports suffisants de vitamines, de minéraux et de nutriments, votre corps sera capable de combattre les déficiences provoquées par une infection par les parasites.

Etape 4 : identifier les sources de l’infection et prévenir une ré-infestation.

  • Si vous êtes sensible aux infestations, supprimez tout contact avec les sources les plus connues d’infection que sont les excréments de chats ou de rongeurs, les contacts inappropriés ou les caresses avec des chiens.
  • Faites attention à l’eau que vous consommez et ne vous baignez pas dans un endroit que vous ne connaissez pas.
  • Portez des vêtements appropriés lorsque vous êtes exposé à des insectes préleveur de sang.
  • Pour éviter toute infection, lavez tous les fruits et légumes dans une eau claire avant de les consommer.
  • N’utilisez pas d’eau issue de fosses sceptiques ou tout autre source d’eau potentiellement contaminée pour l’irrigation et l’arrosage des légumes.

Les enfants sont particulièrement vulnérables face aux parasites et il est très courant de trouver des vers en grand nombre chez eux. Comment se vermifuger ? Apprenez les gestes d’hygiène élémentaire aux enfants comme se laver les mains (en utilisant une brosse à ongles) après avoir été aux toilettes, après avoir joué dehors et avant de manger.

Pourquoi recommandons-nous l’usage des compléments nutritionnels NaturalSwiss ?

Vous trouverez les réponses en consultant notre gamme de produits entièrement naturels (voir ici).


Congratulation! Peu s’en faut que vous gagniez votre cadeau!
Le fibre de CleanInside pour 14 jours vient d’être ajouté à votre panier. Mais votre cadeau ne sera validé qu’après vous aurez ajouté des produits à une valeur de 35 euros.

×